Revue de presse du mercredi, 16 septembre 2020

0
878
Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

L’ouverture de la session ordinaire de septembre au Parlement et le séjour à Kinshasa du Président Sassou Nguesso du Congo dominent l’actualité dans la plupart des quotidiens parus mercredi, à Kinshasa.

Agence Congolaise de Presse (ACP) ouvre sur l’audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi à la présidente de l’Assemblée nationale Jeannine Mabunda. « Le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu mardi, la présidente de l’Assemblée nationale Jeannine Mabunda Lioko, peu avant l’ouverture de la session ordinaire de septembre à la chambre basse du Parlement.

Les échanges entre les deux personnalités ont tourné autour de la session ordinaire de septembre essentiellement budgétaire », écrit le média public, rappelant que le gouvernement avait annoncé lundi, une série des mesures sécuritaires pour permettre aux parlementaires de travailler dans de bonnes conditions.

 ACP annonce également que le Président de la République et son épouse ont assisté à l’inhumation à Kinshasa, de Mme Germaine Djembo, sœur de l’épouse du Président Sassou Nguesso.

 «  Le  Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, accompagné de la première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, est allé rendre les derniers hommages, mardi, à feue Mme Germaine Djembo, jeune-sœur de l’épouse du Président Dénis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville, décédée à Paris, en France, le 31 août dernier, des suites d’une maladie. Le Président de la République honoraire de Bénin, Boni Yayi, a également assisté à la cérémonie funéraire, ajoute l’agence nationale.

Le couple présidentiel, visiblement très attristé, a déposé une couronne de fleurs devant la dépouille de la défunte, avant de présenter les condoléances au couple présidentiel du Congo/ Brazzaville et à la famille éplorée. Plusieurs hautes personnalités politiques du Congo/ Brazzaville ont effectué le déplacement de Kinshasa pour compatir au malheur de la famille éplorée. Il s’agit du president de l’Assemblée nationale, Isidore Mvuba, du président du Sénat, Pierre Ngolo, du Premier ministre, Clément Mouamba, du ministre des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso et du ministre de l’aménagement et Grands travaux, Jean-Jacques Biya.

Originaire de la province du Nord-Ubangi(RDC), Mme Germaine Djembo Poto est née à Kisangani, province de la Tshopo, le 1er août 1945. Elle est décédée à Paris, en France, le 31 août 2020 des suites d’une maladie.

 Deuxième d’une famille de dix enfants dont cinq garçons et cinq filles, elle était la jeune-sœur de la Première Dame de la République du Congo/ Brazzaville, Antoinette Sassou Nguesso. Elle était mère de huit enfants dont deux garçons et six filles.

La levée de la dépouille de la défunte de la morgue de l’hôpital du cinquantenaire est intervenue ce même mardi 15 septembre à 8heures locales, dans la grande intimité de la famille proche de la défunte et le strict respect des gestes barrières contre la COVID-19, écrit la presse officielle.

«Joseph Kabila participe pour la première fois à la rentrée parlementaire au Sénat», écrit encore l’agence nationale. Le Président honoraire de la RDC, Joseph Kabila Kabange a participé mardi, pour la première fois, à la rentrée parlementaire à la chambre Haute où ses collègues sénateurs lui ont réservé un accueil plus que chaleureux au rythme des applaudissements.

L’ancien Président a ainsi marqué sa présence à l’hémicycle du Sénat pour la première fois en tant que sénateur à vie.

Forum des As écrit de son côté que le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba est favorable à des réformes électorales. En effet, le confrère précise que dans son discours d’ouverture de la session ordinaire de septembre au Sénat, le président de la chambre haute du Parlement s’est dit favorable aux réformes électorales, mais par le Parlement et pas en dehors de celui-ci.

La Prospérité titre: « Députés et Sénateurs face à plusieurs défis ». Les présidents de deux chambres du Parlement ont donné, l’un après l’autre, le go officiel de la session parlementaire de septembre 2020. Bien qu’elle soit essentiellement budgétaire, à entendre les discours des speakers de l’Assemblée nationale et du Sénat, écrit la consœur, on s’aperçoit que les députés nationaux et sénateurs auront du pain sur la planche au cours de la session. ACP/Kayu/Nig