Tshopo : organisation à Kisangani d’un atelier de réflexion autour de la politique de la territoriale des originaires.

0
88

Kisangani, 15 septembre 2020 (ACP).- Le Groupe de travail sur la décentralisation et les élections (GTDE) a organisé, le week-end dernier, un atelier de réflexion à l’intention de la Société civile, sur la politique dite de la  » territoriale des originaires » dans la grande salle du Centre pastoral de l’archidiocèse de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Selon Mme Bibiche Salumu, chargée de programme au sein de cette structure, l’objectif de cet atelier était de faire l’état de lieu sur la politique de la territoriale des originaires et proposer ainsi une thérapie, afin de dégager les pistes de solutions sous forme des recommandations à présenter auprès des décideurs.

Elle a ajouté que cette politique est contraire à la Constitution, ce qui occasionne  l’exclusion sociale, la discrimination éthique, choses qui ne correspondent pas à la refondation de l’Etat congolais et l’émergence.

Pour sa part, Dismas Kitenge Senga, président du groupe Lotus, une ONG des droits de l’homme évoluant à Kisangani, a fait savoir que la territoriale des originaires en RD Congo mérite d’être dépensée et redynamisée, au regard des défis actuels.

Selon lui, il faut forger un autre concept plus mobilisateur, rassembleur, engageant tous les citoyens vers la méritocratie et le développement en se fondant sur l’égalité de tout citoyen congolais. ACP/Awa