Madrid envisage un confinement local face à la multiplication des cas de coronavirus

0
688

Kinshasa, 17 septembre 2020(ACP).- Le gouvernement régional de Madrid se prépare à une série de mesures pour enrayer la propagation du coronavirus dans la capitale espagnole et au-dehors, ont annoncé jeudi des agences internationales de presse.

Le directeur adjoint de la santé de la région, Antonio Zapatero, a déclaré à la presse qu’il était nécessaire « d’agir » pour empêcher la multiplication des cas d’échapper à tout contrôle.

Selon le ministère espagnol de la Santé, la Comunidad de Madrid, qui comprend la capitale et les petites villes et villages alentours, a enregistré 21.131 nouveaux cas la semaine dernière et 42.844 au cours des quinze derniers jours.

L’incidence du virus sur les deux dernières semaines s’élevait à 651,50 cas pour 100.000 habitants. Face à de tels chiffres, « il est nécessaire d’agir aussi tôt que possible », a déclaré M. Zapatero, ajoutant que « de nouvelles décisions sont prises actuellement pour restreindre la mobilité et la concentration des gens » par le gouvernement régional.

Ces mesures pourraient comprendre « un confinement sélectif » dans les faubourgs comprenant les taux d’infection les plus élevés, a-t-il dit.

Toutefois, il n’a pas indiqué quand les confinements éventuels seraient mis en place ni comment ils seraient mis en vigueur.

Par ailleurs, le gouvernement régional a demandé à ce que la période de quarantaine de 14 jours actuelle soit réduite à sept jours, a également déclaré M. Zapatero.

« Au cours des dernières semaines, la période d’infection du virus se trouve dans ses sept premiers jours; c’est un fait qu’un grand nombre de spécialistes ont observé.

La France et l’Allemagne l’envisagent et le ministère l’a accepté comme une possibilité », a-t-il expliqué.

Le nombre total de cas de coronavirus enregistrés en Espagne a dépassé le seuil de 600.000 mardi, et le nombre de décès attribués à cette maladie excède désormais les 30.000. ACP/Kayu