La situation épidémiologique du diabète en RDC demeure mal connue

0
199

Kinshasa, 18 Septembre 2020 (ACP).- La situation épidémiologique du diabète en République démocratique du Congo (RDC) demeure mal connue, a indiqué le Dr Jean Claude Diambelolo, chef de division Prise en charge au Programme national de lutte contre le diabète (PNLD), dans un exposé présenté récemment lors d’une journée d’échange à Kinshasa.

Selon ce dernier, la prévalence en ville varie de 5 à 7 % de la population,   alors que dans les zones rurales, il y a peu de données fiables, telle qu’à Kisantu, zone semi urbaine, située dans la province du Kongo central, où la prévalence est de 4,7 %.

Le Dr Diambelolo a fait savoir que 1.500 nouveaux patients sont inscrits en un an dans un programme de soins de santé primaires à Kinshasa sur plus de 250.000 personnes atteintes de cette maladie.

Il a, en outre, évoqué quelques défis du programme dont la situation du diabète qui constitue une menace pour l’économie de la RDC, les difficultés liées à la communication sur la maladie, l’importance du contrôle, la prévention, les soins primaires, le manque de médicaments et de l’aide financière de la part du gouvernement et des partenaires ainsi que le retard dans la prise en charge.

Il a insisté sur l’importance de la campagne de dépistage massif et régulier du diabète et de l’hypertension en lien avec la Covid-19 dans la ville de Kinshasa. Selon une étude menée sur 215 patients décédés de la Covid-19 en RDC, a-t-il fait savoir, plus de 39 % étaient hypertendus et 30% diabétiques.

Cette campagne de 3 mois qui va du 22 septembre au 22 décembre 2020, a fait savoir le Dr Diambelolo, vise à renforcer la sensibilisation au sein de la communauté pour réduire le risque de contamination, tout en utilisant les gestes barrières.

Elle va se dérouler dans 10 formations sanitaires de Kinshasa, notamment à l’hôpital général de Kinshasa, au Centre de santé « Boyambi » de l’Armée du Salut, aux centres hospitaliers du Mont-Amba et de St Sacrement à Binza Delvaux, à l’hôpital Saint Joseph de Limete et au centre « Education Diabète et santé » à Limete.

ACP/Kayu/ODM/NIG/GGK