Les entreprises du secteur de bâtiments et infrastructures invitées à intégrer les sous-traitants

0
110

Kinshasa, 18 Septembre 2020 (ACP).- Le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Ahmed Kalej Nkand, a, au cours d’une séance de travail qu’il a animée jeudi à Kinshasa, invité les responsables des entreprises du secteur de bâtiments et infrastructures, à intégrer les sous-traitants en majorité des congolais, a appris l’ACP vendredi de cette entreprise.

Selon la source, M.Kalej a indiqué  que l’ARSP a instauré un système de partenariat avec les entreprises concernées, en vue de partager l’expérience, les défis et les difficultés pour que, de commun  accord, ils puissent trouver ensemble, des solutions consensuelles aux problèmes qui se posent.

Les responsables des entreprises du secteur concerné, à savoir, la Cimenterie de Lukala (CILU), PPC Barnet, Safricas et la Cimenterie du Kong (CIMKO) ont pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour bien faire appliquer la loi de la sous-traitance.

Ils ont saisi l’occasion  pour soumettre au responsable de l’ARSP, les difficultés auxquelles ils font face quotidiennement. Il s’agit entre autres, de la concurrence déloyale dont ils sont victimes de la part de producteurs de ciment étrangers qui inondent le marché congolais ainsi que de la surtaxation  qui ne  permet pas aux entreprises locales de faire face aux différentes charges.

La source indique que le directeur général de l’ARSP a promis de prendre en compte toutes ces préoccupations, afin de les intégrer dans le texte d’application qui sera publié à la fin de toutes les consultations qui sont en cours.

L’objectif majeur de l’ARSP est de créer une classe moyenne au sein de la population congolaise, rappelle-t-on. ACP/Kayu/ODM/NIG/GGK