Nord-Kivu : vers une compréhension commune de la fiscalité entre ministère provincial des Finances et la société Brassimba.

0
344

Goma, 18 septembre 2020(ACP). – Le ministre provincial en charge des
Finances a présidé ce vendredi une séance de travail à l’intention des services techniques et le délégué de la Société brassicole Brassimba et la problématique des droits et taxes dues à la Province.

Il s’agit de la perception de la taxe d’embarquement du fret terrestre, de la taxe d’estampillage et de conformité d’emballages et colis à caractère industriel ou commercial ainsi que de la redevance sur l’exploitation des eaux minérales de surface ou souterraine autres que les lacs, le fleuve et leurs affluents.

Au terme des échanges, les deux parties ont opté pour la poursuite de la collaboration la finalité étant de donner au Gouvernement les moyens de sa politique. Selon le ministère provincial en charge des Finances au Nord-Kivu, cette occasion a été de mise pour la partie gouvernementale de lever les zones d’ombres au tour de la nature, la légalité ainsi que les modes opératoires des taxes concernées.

« Aujourd’hui nous sommes mis d’accord sur la légalité de la taxe d’embarquement du fret terrestre », a signifié Me David  Kamuha  pour qui la Maison Brassimba de même que le Transporteur TMK ont été appelés à s’acquitter des obligations fiscales.
S’agissant de la taxe d’estampillage, l’Argentier au sein du Gouvernement Carly Nzanzu a exprimé sa reconnaissance à la Maison Brasimba qui fait la fierté du Nord-Kivu.  ACP/Kayu/ODM/ NIG/ GGK