Revue de presse du vendredi, 18 septembre 2020

0
230
Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les activités du Président de la République, l’ouverture de la session  ordinaire de septembre au Parlement et la diplomatie occupent la «une» des journaux parus vendredi à Kinshasa.

Agence Congolaise de Presse (ACP) sur la Présidence de la République, annonçant la nomination par le chef de l’Etat de deux conseillers au collège de l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC).

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a nommé MM. Prince Kokola Mutuale Katitima  et  Joseph Ponde Isangwa, conseillers au collège de l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC), écrit la presse officielle, aux termes d’une ordonnance lue par la porte-parole adjointe à la Présidence de la République, Tina Salama.

Créée le 16 octobre 2002, l’Autorité de régulation a pour mission notamment de veiller au respect des lois, règlements et conventions en matière des postes et télécommunications, de contribuer à définir et à adapter, conformément aux orientations de la politique gouvernementale, le cadre juridique général dans lequel s’exercent les activités des postes et télécommunications et de coopérer avec d’autres autorités tant nationales qu’étrangères ayant le même objet, rappelle l’agence nationale.

ACP revient sur la vidéo d’une femme violentée par des hommes en armes en Angola. Le média public précise que la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza,  a invité à ce sujet le Chargé d’affaires de l’ambassade de la République d’Angola en RDC, Antonio Miala, pour avoir des éclaircissements sur la vidéo faisant état d’une femme congolaise de la RDC sérieusement violentée et tuée par des hommes en armes parlant le portugais. Le ministre des Droits humaines, André L’île Asebea a été associé à cet entretien. Selon le ministre des Droits humains, certains médias locaux ont relayé   cette information en faisant état d’une situation qui se serait passée en Angola, et que la victime serait congolaise de la RDC..

« C’est à bon droit que la ministre en charge des Affaires étrangères a estimé qu’elle devait inviter le représentant de la République sœur d’Angola ici en RDC pour avoir des éclaircissements», a indiqué le ministre André L’île ,ajoutant «qu’à cette audience,  la ministre des Affaires étrangères  a aussi estimé que nous devrions y prendre part parce que nous, nous avons aussi les  prérogatives de défendre les droits fondamentaux des congolais».

Selon le ministre des Droits humains, le Chargé d’affaires d’Angola à Kinshasa leur a fait comprendre, après vérification, que cette situation se serait passée au Mozambique, et que même les experts congolais pouvaient vérifier. Le Chargé d’affaires d’Angola a même soutenu que les uniformes que les hommes en armes sur le vidéo n’est pas l’uniforme des éléments angolais.

Forum des As titre sur les réformes électorales, annonçant que le G13 a déposé sa proposition de loi au bureau de l’Assemblée nationale.

Trois jours après avoir remis, en primeur, entre les mains du Président de la République, le rapport de ses consultations, le G13 a déposé au bureau de l’Assemblée nationale, hier jeudi 17 septembre, son projet de proposition de loi. Le texte proposé par les 13 personnalités milite pour le consensus autour des réformes électorales, modifiant la loi du 25 juin 2011 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales. Il met fin au seuil d’éligibilité et à la pratique des « héritiers » biologiques comme suppléants des candidats députés et sénateurs.

Le journal de la 11ème Rue/Limete annonce également, à ce sujet, la réaction des évêques catholiques qui interpelle la majorité à l’hémicycle. «Les évêques catholiques l’invitent à ne pas abuser de sa supériorité numérique, mais à voter les lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les intérêts partisans».

La Prospérité revient sur le discours de la présidente de l’Assemblée nationale prononcée à l’ouverture de la session ordinaire de septembre 2020, en soulignant que Jeannine Mabunda a appelé à la réforme de la Fonction Publique.

Dans son discours d’ouverture officielle de la session parlementaire de septembre, essentiellement consacrée aux questions budgétaires, la présidente de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda Lioko Mudiayi, a appelé de ses vœux à la poursuite de la réforme de l’Administration Publique congolaise.

«Il faut dire,  d’emblée,  que la réforme de l’administration publique doit aller de pair avec le processus législatif.

J’entends par-là,  l’adoption de lois qui sont indispensables à la mise en œuvre efficace de réformes structurelles, afin de s’attendre à avoir les effets positifs sur le long terme».

«Maisons préfabriquées au Camp Tshatshi ; le ministre Muabilu enfonce Kamerhe et Jammal», écrit pour sa part Le Phare. Alors qu’il était en plein exercice de ses prérogatives en tant que ministre en charge de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala a effectué une visite au camp Tshatshi pour se rendre compte de la qualité du travail réalisé, qui aura sûrement de l’impact sur le procès Kamerhe et Jammal en appel qui s’ouvre vendredi, précise le quotidien. Selon des sources judiciaires, le rendez-vous de ce vendredi 18 septembre à la Prison Centrale de Makala est ferme, selon Le Phare.

Et le ministre aura joué, de manière involontaire, le rôle de bourreau des prévenus pour le simple fait que la découverte scandaleuse d’un travail mal fait apportera un nouvel élément au dossier des maisons préfabriquées. ACP/ODM/Nig