La capacité d’accueil des cas suspects d’Ebola élargie de 2 à 3 lits au C.I. de Buburu à l’Equateur

0
271

Kinshasa, 19 septembre 2020 (ACP)- La capacité d’accueil des cas suspects d’Ebola a été élargie vendredi de 2 à 3 lits au centre d’isolement (CI) de Buburu dans la zone de santé de Bomongo dans la province de l’Equateur, rapporte le bulletin quotidien du ministère de la santé sur la situation épidémiologique de cette maladie  parvenu samedi à l’ACP.

Par ailleurs, La capacité d’accueil des cas confirmés a été réduite de 2 à 1 lit. Dans la même journée du vendredi 18 septembre 2020, un  vainqueur d’Ebola (personnes guéries d’Ebola) est sorti du centre de traitement d’Ebola (CTE) dans la zone de santé de Lilanga-Bobangi.

Depuis la déclaration de cette onzième épidémie d’Ebola en RDC  le 1er juin 2020, le cumul des cas est de 123 dont 117 cas confirmés et 6 cas  probables. Au total, il y a eu 50 décès (44 décès de cas confirmés et 6 décès de cas probables) et 57 vainqueurs d’Ebola.

La source indique également que 30 711 personnes ont été vaccinées contre Ebola avec le vaccin rVSV-ZEBOV-GP depuis le début de la vaccination le 05 juin 2020.

Actuellement, douze zones de santé sont touchées par l’épidémie de  maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur. Il s’agit des  zones de santé de Bikoro, de Bolomba, d’Iboko, de Mbandaka, de Lotumbe, de Wangata, d’Ingende, de Lolango-Mampoko, de Lilanga-Bobangi, de Monieka, de Bolenge et de Bomongo.

6 nouvelles alertes d’Ebola détectées aux  PoC

 Six (6) nouvelles alertes d’Ebola ont été détectées aux Points de contrôle sanitaire (PoC).il s’agit de cinq (5) alertes vivantes signalées au port de Défaut à Bomongo et d’un corps sans vie au port de Zodjelo à Mbandaka.

L’investigation pour ce corps sans vie n’a pas encore été réalisée, par contre parmi les 5 alertes de Bomongo, 4 ont été validées.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 1 183 638. A ce jour, 51 points d’entrée et de contrôle sanitaire ont été́ mis en place dans la province de l’Equateur afin de protéger les zones avoisinantes ainsi que les autres grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins. ACP/Cl/MPK