Maï-Ndombe : 15 000 enfants de 0 à 3 mois attendus à l’enregistrement à l’état civil

0
109

Mai-Ndombe, 19 Septembre 2020 (ACP).- Quinze mille(15000) enfants de 0 à 3 mois seront enregistrés à l’état-civil sur 8 sites choisis dans la province du Maï-Ndombe dans l’intervalle de six mois, a indiqué le représentant de la Caritas développement d’Inongo, Richard Mikado vendredi 17 septembre à la fin de deux journées de sensibilisation pour garantir le droit des enfants à l’identité.

Les 8 sites à travers le Maï-Ndombe sont Inongo, Kutu, Nioki, Oswe, Mushi, Semendwa, Bokoro et Tolo.

Déjà 2.039 enfants sont enregistrés dans les trois premiers mois du projet, renseigne le chargé de suivi du projet Enregistrement des naissances (EDN), Daudet Mondange Bopetola.

Selon lui, il y a un faible taux d’enregistrement de nouveaux nés à l’état civil dans cette province, mais des stratégies sont arrêtées pour avoir un grand nombre des enfants à enregistrer :« Il y a des stratégies qui ont été mises en place pour pouvoir aider à capter tous ces enfants qui naissent soit au niveau des maternités, soit à la maison soit dans les campements, parce que l’idéal est que chaque enfant qui nait soit enregistré et puisse avoir son acte de naissance.

 Il y a déjà 2039 enfants qui ont été enregistrés à l’état civil. Si nous pérennisons les actions à travers le temps, nous allons avoir un grand nombre des enfants qui seront déclarés par rapport à l’année passée ».

L’enregistrement des enfants de cet âge est gratuit, dépassé ce délai, l’opération sera conditionnée par un jugement supplétif, a conclu  Blaise Mbo Mose, responsable du bureau de projet de la CENCO venu de Kinshasa. ACP/Cl/MPK