Paragraphe Formats Ituri : le gouvernement provincial envisage le déploiement de militaires en faction dans le site du réseau Ngongo

0
109

Bunia, 19 septembre 2020(ACP).-Le ministre provincial en charge de l’Eau et de l’Energie, Emmanuel Kukwabo, a confié samedi que le gouvernement provincial envisage une solution durable pour la protection de manière permanente du site du réseau Ngongo pour éviter d’autres cas de sabotage par les forces négatives.

Dans une exclusivité accordée à l’ACP, il a déclaré que l’exécutif provincial par le biais de son ministère est en train de réfléchir pour qu’une faction de militaires des FARDC soit déployée dans ce site stratégique dont dépend plus de 100.000 consommateurs de ce réseau identifiés au quartier Mudzi-Pela et environs ainsi qu’au quartier Bankoko.

S’agissant de la situation sécuritaire actuelle dans cette zone, il a signifié que les vaillants et valeureux militaires des FARDC contrôlent le site du réseau Ngongo après avoir frappé ces malfrats avant d’ajouter que l’heure est à la mobilisation de techniciens pour que ceux-ci descendent sur le lieu pour réparer les dégâts causés par ces bandits armés qui ont troué deux tuyaux de canalisation d’eau.

Confirmation de l’arrestation de huit sujets chinois pour exploitation illicite de l’or

Par ailleurs, Emmanuel Kukwabo a confirmé l’arrestation de huit sujets Chinois dans le territoire de Mambasa, accusés de l’exploitation illicite de l’or au détriment des intérêts de la province de l’Ituri.

Il estimé que l’exploitation illicite des minerais en Ituri qui provoque de manques à gagner considérables pour le trésor public provincial exige une synergie d’efforts entre les différentes couches sociales et le gouvernement provincial pour arrêter cette hémorragie qui plombe les efforts de l’exécutif provincial dans la pacification de cette jeune province et de l’amélioration de conditions sociales de la population.

Deux raisons à la base de la hausse du prix du charbon de bois

Dans un autre registre, Emmanuel Kukwabo a avancé deux principales raisons ayant occasionné la hausse du prix de charbon de bois sur le marché de Bunia. Il s’agit, selon lui, de l’insécurité qui sévit dans la zone de production de charbon de bois laquelle contraint les producteurs à fuir la zone et la forte demande de cette source d’énergie très prisée par la majorité de ménages au regard de la démographie exponentielle que la ville de Bunia continue d’enregistrer ces dernières années.

Pour lui, la solution durable à cette situation est le retour de la paix, raison pour laquelle, a-t-il dit, les filles et fils de l’Ituri sont invités à s’investir dans le processus de restauration de la paix dans cette prospère et riche province pour son développement. ACP/Cl/MPK