Sud-Kivu : 9 villages privés du projet d’adduction d’eau potable de l’Oxfam à Fizi suite au coronavirus

0
89

Fizi, 19 Septembre 2020 (ACP).– La covid-19 empêche l’acheminement à partir de l’Ouganda des matériels de la seconde phase du projet d’adduction d’eau de l’Oxfam à neuf villages du territoire de Fizi, au Sud-Kivu, a constaté l’ACP.

Ces villages ciblés sont entre autres Kasakwa, Kabengwa, Kananda, Misufi, Malinde, Katanga, Bwala, Sebele et Fizi-centre.

L’Ong Oxfam éprouve des difficultés d’importer des matériels de l’usine des tuyauteries se trouvant en Ouganda jusqu’au territoire de Fizi et cela à cause de la covid-19, a fait remarquer les responsables de l’ONG YME GL appuyés par Oxfam Grande Bretagne.

Pour certains villages, il s’agit de remplacer les tuyaux d’eau PN 16  qui ne supportaient pas la pression d’eau en tuyaux PN25 qui doivent venir de l’Ouganda. Et les autres laissés pour compte dans l’exécution de la première phase du projet dont les autochtones, se disent indignés de  ne pas consommer  cette eau alors que les installations y afférentes traversent  leurs villages.

Ces organisations demandent aux habitants des villages concernés de garder leur mal en patience  car les efforts sont entrepris pour  que la situation soit décantée.

Toutefois, dans les villages et centres qui bénéficient déjà de ce projet, les habitants observent des coupures intempestives d’eau variant de deux à trois semaines suite aux problèmes techniques. ACP/Cl/MPK