Le Recotrauma déterminé à renforcer la prise en charge du traumatisme en RDC

0
132

Kinshasa, 20 Septembre  2020 (ACP).- Le président du Réseau congolais de traumatologie (Recotrauma), le Dr Joseph Nsiala a indiqué samedi, à l’occasion du 4ème séminaire de cette organisation à Kinshasa, que sa structure est déterminée à renforcer la prise en charge du traumatisme afin de réduire son impact sur la mortalité en République démocratique du Congo (RDC).

Le Dr Nsiala a fait savoir que le traumatisme est la 8ème pathologie mortelle dans le monde, soulignant que la RDC est le cinquième où le taux de cette maladie est très élevé et/où, sur 10 personnes souffrant de traumatisme grave, 7 en meurent, selon l’indice de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «Le risque de mourir de cette pathologie est plus grand que dans des capitales des pays développés à cause de la rareté de personnel médical qualifié et du manque d’infrastructures sanitaires appropriées», a-t-il noté avant d’inviter le gouvernement à s’impliquer de la stratégie du Recotrauma en vue d’obtenir des résultats probants sur terrain.

 La représentante du ministre de la Santé, le Dr Anne-Marie Tumba a,  pour sa part, insisté sur la position du ministère qui encourage et soutien le programme de Recotrauma, tout en promettant de contribuer à la réalisation des objectifs de ce réseau.

De son côté,  le représentant de l’OMS, le Dr Sambo Bakary a rassuré que cette agence Onusienne aidera le Recotrauma à faire passer sa feuille de route au ministère de la Santé.

Il ressort, par ailleurs, des interventions sur des cas de traumatisme soignées, notamment à Kinshasa,  que ce sont des accidents de route et des agressions liées au phénomène «Kuluna» qui reviennent plus souvent. D’où,  l’appel à l’autorité urbaine pour bien réglementer la circulation et renforcer effectivement la sécurité afin d’en finir de ce banditisme urbain.

Créé le 28 mars 2018,  lors de la tenue du premier séminaire à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et basé à la faculté de médecine de cette alma mater,  le Recotrauma est doté d’environ 210 membres parmi lesquels, les médecins qui sont des effectifs et d’autres adhérents non médecins qui sont des sympathisants. ACP/CL/Fmb