Plaidoyer pour la reconnaissance du premier rapport sur Ebola 1995

0
302

Kinshasa, 20 Septembre 2020 (ACP).- Le porte-parole de la Communauté des ressortissants du Kwilu à Kinshasa, Edgard Mawuda, a plaidé samedi, au cours d’une conférence de presse animée dans la commune de Masina  à la partie Est de Kinshasa  en faveur des compatriotes, Cyrille Kiyungu et Emery Bewa, premiers médecins de l’ex-district du Kwilu à communiquer sur Ebola à Kikwit en 1995.

 Selon lui, le Dr Cyrille Kiyungu a été le médecin-directeur à l’Hôpital Kikwit 2 tandis que le Dr Emery Bewa fut responsable à l’Hôpital MENNONITE DE KAJIJI situé à 500 kilomètres de Kikwit, affirmant qu’ils ont mené une enquête fouillée pour découvrir l’origine  de cette épidémie avant d’en proposer quelques pistes de solution.

En date du 26 avril 1995, le rapport de l’étude terminée fut transmis aux autorités locales, nationales ainsi qu’aux représentants des institutions et organismes internationaux basés à Kinshasa dans le but d’appeler des secours. L’orateur a lancé un appel à la reconnaissance de ce rapport par   les autorités, les enjoignant jusqu’à son appropriation dans diverses structures académiques et scientifiques pour promouvoir la compétitivité des chercheurs locaux dans le monde.

Edgard Mawuda  a rappelé, à cet effet, qu’avant Kikwit ce virus avait été découvert en 1967 en Yougoslavie et en 1975 en Afrique du Sud, illustrant   ses propos avec le laboratoire de Marburg, une ville d’Allemagne qui connu la contagion et la communauté internationale a fait écho des travaux d’enquête et des recherches menés à Marburg. D’où, son souhait le plus ardent est qu’aujourd’hui, les dirigeants du pays reconnaissent, félicitent et s’approprient des  services similaires réalisés par les deux médecins susmentionnés. ACP/CL/Fmb