Appel du procureur général du Kasaï-Oriental à combattre les antivaleurs

0
459

Mbuji-Mayi, 21 septembre 2020 (ACP).- Le procureur général près la cour d’appel du Kasaï-Oriental, Maurice Kama Alama Amana, a appelé samedi à   Mbuji-Mayi, les magistrats civils et les officiers de police judiciaire  de son ressort,  à mettre fin aux actes anti-judiciaires tels que la corruption, les arrestations arbitraires et la justice non conforme, afin de redorer l’image ternie de la justice.

Le nouveau procureur général a fustigé les conséquences négatives de ces antivaleurs qui empêchent le bon fonctionnement de l’appareil judiciaire en province, tout en condamnant l’interférence des tiers dans l’administration  de la justice. Il a insisté également sur le fait que la justice est indépendante et que les OPJ devraient simplifier le travail de l’officier du ministère public par la transmission à temps des procès-verbaux en rapport avec les dossiers qui ont un caractère pénal.

Par contre, a-t-il dit, les dossiers à caractère civil devront être dirigés devant le juge civil, pour une distanciation entre les codes pénaux et civils, pour respecter les nouvelles instructions judiciaires contenues dans les recommandations du conseil supérieur de la magistrature, un organe suprême qui gère les animateurs de la justice au pays.

Maurice Kama Alama Amana Il promet de traduire en justice, tous les contrevenants qui mettront en détention certains prévenus accusés des faits bénins ou des accusations civiles. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV