Kongo Central : tenue à Matadi du 3ème congrès de l’union des jeunes avocats

0
621

Matadi, 21 Septembre 2020 (ACP).- L’Union des jeunes avocats du Kongo Central (UJA) a tenu, le week-end au siège de l’ordre du barreau à Matadi, son 3ème congrès, dans le cadre de la célébration de son 3ème anniversaire d’existence.

Une journée  scientifique et culturelle a été organisée à cette occasion, dans l’objectif de renforcer les connaissances des professionnels du droit, en particulier ceux du Barreau du Kongo Central, et de rappeler leur rôle dans le développement économique et social de cette province.

Les avocats à ce congrès ont bénéficié de plusieurs exposés, notamment sur « l’articulation du droit international et national en matière de saisie des navires », par Me Mays Mavuemba, « la nécessité de l’étendue des compétences matérielles de CCJA aux questions de droit pénal et de droit du travail », par le 1er vice-président de l’Association des jeunes avocats du Congo (AJAC), Me Junior Kapuya, « l’usage professionnel de la toge d’avocat », par Me Le Roy Kangulumba et « les infractions liées à l’électricité », par Me Hendrick Elisée Kambadji.

Dans ce même cadre, Me Benoit Okito, qui a partagé son expérience avec les participants en sa qualité de président de l’UJA de la province de la Tshopo, a appelé ses interlocuteurs à créer la solidarité et la confraternité entre avocats et à éviter toutes sortes de rivalités entre jeunes et vieux avocats.

Le  président de l’UJA/Kongo Central, Me Bobo Kilamba, a relevé la particularité de ce 3ème congrès qui a reçu les délégations des avocats venus de l’UJA/Tshopo, de l’AJAC/ Kinshasa, du Barreau du Bandundu et d’autres du Barreau du Kongo Central.

Il a présenté sa gratitude au bâtonnier du barreau du Kongo Central, Alain Mavambu Nsimba, pour son inlassable accompagnement à l’œuvre des jeunes avocats de sa juridiction. ACP/Kayu/ODM/NIG/NKV