FAO-PAM : lancement  du programme de la résilience  des petits producteurs  agricoles au Nord et Sud-Ubangi

0
119

 Kinshasa, 22 sept.2020(ACP).– Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont lancé, depuis lundi, le programme de renforcement de la résilience des petits producteurs agricoles au Nord et Sud-Ubangi, en faveur de 15.000 (Quinze mille) ménages des petits producteurs agricoles dans les territoires de Gemena, Libenge et Yakoma dans le Sud Ubangi et  Mobayi Mbongo au Nord-Ubangi, indique un communiqué conjoint de ces deux organismes internationaux reçu mardi à ACP.

Selon le communiqué, ce programme est financé par le gouvernement suédois à hauteur 9.900.000 USD (neuf  millions neuf cent mille) USD pour une période de trois (3) ans, soit de l’année 2020 à 2023.

Il permettra aux ménages d’améliorer, de manière durable, leurs productions de sorte à dégager des surplus qu’ils commercialiseront afin de contribuer significativement à l’amélioration de la sécurité alimentaire  et nutritionnelle.

Pour le Directeur-Pays et représentant du Programme alimentaire mondial (PAM) en République Démocratique du Congo (RDC), Claude Jibidar, le PAM augmentera ses achats locaux  auprès des petits producteurs agricoles, dans le cadre de son assistance alimentaire  en RDC, grâce à ce programme qui permettra de dynamiser les marchés agricoles et  stimuler l’économie  locale.

A travers ce programme, indique la source, le PAM et la FAO accompagneront le gouvernement de la RDC dans ses efforts pour  l’atteinte des objectifs de développement durable(ODD) notamment l’ODD 2 qui vise à éliminer la faim d’ici à l’horizon 2030.

            Pour une égalité du genre et de cohésion sociale

Selon le même communiqué, ce programme tiendra compte des spécificités de la zone et des leçons apprises de la phase pilote dans d’autres régions de la RDC. Un accent particulier sera mis sur les aspects d’égalité du genre et de cohésion sociale.

 « Nous félicitons le partenariat entre le gouvernement Suédois, le PAM et la FAO pour la mise en œuvre de ce programme qui permettra aux ménages de renforcer leurs activités agricoles  et commerciales, dans le but  d’autonomiser les femmes, à travers les Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC). Pour les moyens et longs termes, la FAO facilitera la plantation des arbres pour la production des fruits, du bois ou de charbons, en vue de limiter la déforestation et améliorer la production des aliments de manière durable », a affirmé le représentant de la FAO en RDC, Aristide Ongone Obame.

Selon la même source, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Suède en RDC, Henric Rasbrant s’est dit heureux d’appuyer ce programme qui combine les aspects socio-économiques et financiers pour renforcer les moyens d’existence des communautés bénéficiaires.

Pour rappel, le lancement  de ce programme intervient après celui de l’ex Kasaï. La Suède, le PAM et la FAO ont toujours accompagné le gouvernement de la RDC dans ses efforts visant  à éliminer la pauvreté et la faim d’ici à l’horizon 2030.

ACP/Fng/Zng/Fmb/GGK