La rareté de taxis-motos en  circulation  à la base de la hausse du prix de la course à Kindu

0
93

Kindu, 22 Septembre 2020 (ACP).- La rareté de taxis-motos en circulation occasionnée par le recouvrement forcé des taxes sur vignette, certification de contrôle technique obligatoire (CCTO), la plaque minéralogique d’immatriculation ainsi que sur le permis de conduire, lancé vendredi 18 septembre par la DGRMA, est à la base de la hausse du prix d’une course à moto à Kindu, chef-lieu de la Province du Maniema, a constaté l’ACP.

Contactés à ce sujet, des motocyclistes justifient cette rareté de motos en circulation par l’incivisme fiscale qui caractérise les assujettis du secteur de transport en commun qui n’attendent que le soir pour rentrer en service quand des agents commis au contrôle des documents de bord se retirent des barrières érigées à cette fin.

Aussi le prix de la course par taxi-moto qui se négociait à 500Fcs  est passé à 1000Fcs, voire  1500Fcs, avec pour  conséquences sur le social  notamment  la hausse des prix des denrées alimentaires de base dans les marchés locaux étant attendu que l’évacuation des produits vivriers des villages pour Kindu, le principal centre de consommation est assurée par des motos. ACP/Fng/Zng/Fmb/GGK