La situation générale des infrastructures évoquée au ministère des ITP

0
364

Kinshasa, 22 sept. 2020(ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et travaux publics (ITP), Willy Ngoopos a réuni, lundi à Kinshasa en son cabinet de travail, les différents responsables du secteur des infrastructures pour faire le point sur la situation générale des infrastructures,  dans la ville de Kinshasa et à l’intérieur du pays, afin de prévenir les dégâts qui peuvent être causés pendant cette période des pluies, a appris l’ACP mardi du ministère des ITP.

Cette réunion  a connu la participation du ministre provincial de Kinshasa en charge des Infrastructures, des directeurs généraux de l’Office des routes (OR) et de l’Office des voiries et drainage (OVD), des délégués de la Société nationale de l’électricité (SNEL), de l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT) et de la Cellule Infrastructure.

Selon la source, le vice-Premier ministre Ngoopos a donné 48 heures à toutes ses structures pour identifier les  différentes menaces qui planent sur les routes importantes, les édifices, les écoles et centres de santé, en vue de prévenir les dégâts matériels et des pertes éventuelles en vie humaine qui peuvent subvenir. « Nous sommes tous conscients du danger qui nous guette, nous avons malheureusement été frappés par la pandémie de Covid-19 et avons perdu presqu’un trimestre. Nous devons donc, et cela sans attendre, anticiper sur les éventualités qui peuvent surgir à tout moment », a prévenu Willy Ngoopos.

Il a indiqué que le gouvernement national promet par ailleurs de rendre disponible une enveloppe qui pourra permettre d’ici deux semaines, d’entreprendre d’intenses travaux de curage des rivières et caniveaux.

Il s’agira notamment : de la reprise des travaux de lutte antiérosive jusqu’à atteindre les points de hors danger dans un premier temps et des travaux intensifs pour protéger les pylônes de la SNEL menacés d’effondrement.

Pour le vice-Premier et ministre des ITP, tout doit être mis en œuvre pour parer aux dégâts au plus vite possible. D’une manière particulière pour la ville de Kinshasa, le programme d’entretien routier (PER) pourra être réaménagé en vue de  s’adapter aux urgences liées à la saison des pluies qui vient de commencer. ACP/Fng/Zng/Fmb/GGK