Le gouvernement préoccupé par la création d’emplois et l’entrepreneuriat des jeunes

0
298

 Kinshasa, 22 sept.2020(ACP).- Le ministre des Classes moyennes, des  petites et moyennes entreprises et artisanat, Justin Kalumba Mwana-Ngongo a indiqué que le gouvernement  demeure préoccupé par la création des emplois par les jeunes, notamment à travers l’entrepreneuriat.

Il l’a dit lundi lors du lancement de la campagne de sensibilisation des jeunes Congolais à l’entrepreneuriat, en soulignant que pour ce faire, son ministère a mis au point plusieurs programmes qui s’adressent aux jeunes avec une prééminence pour les femmes.

Ces projets, a-t-il affirmé, seront mis en œuvre dans un avenir proche, appelant à l’occasion les jeunes à saisir cette opportunité pour devenir des entrepreneurs.

« Il faut qu’on arrive à la transformation économique et sociale de la RDC. Nous voulons obtenir un changement des paradigmes. Quelqu’un qui termine l’université ne doit pas avoir comme focalisation une demande d’emploi à la fonction publique. Il doit plutôt avoir la possibilité de créer sa propre entreprise pour donner de l’emploi », a souligné le ministre Kalumba.

Pour lui, le gouvernement de la RDC entend compter les Congolais parmi les millionnaires et milliardaires africains à travers son programme d’entrepreneuriat des jeunes. Il a saisi l’occasion pour  expliquer les points saillants du programme  initié par son ministère, qui s’articulent sur « 3C » à savoir, « C » comme capacité ou formation, « C » comme crédit ou capital (financement) et « C » comme contrats des marchés aussi bien du secteur public que du secteur privé.

L’OPEC  déterminé  à accompagner  les jeunes entrepreneurs

Au cours de la même cérémonie de lancement de la campagne de de sensibilisation des jeunes Congolais à l’entrepreneuriat, le directeur général de l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC), Ezéchiel Bidwaya s’est dit déterminé à accompagner les jeunes entrepreneurs jusqu’à la réalisation et la concrétisation de leurs propres entreprises, et ce, en vue de résorber la problématique du chômage en RDC.

Il a indiqué que le gouvernement, en concertation avec son office, est déterminé en mettre en place un Fonds de garantie afin de permettre aux jeunes d’obtenir les crédits nécessaires pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

Cette sensibilisation rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de développement de l’entrepreneuriat en RDC (PRONADEC), et consiste à sensibiliser les jeunes sur les potentialités de la RDC.

Le ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté, Kambale Tshongo a pour sa part encouragé le ministère des PME et l’PPEC à ne ménager aucun effort pour la mise en œuvre de ce projet.

A noter que l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) et le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) sont comptés parmi les accompagnateurs de ce programme.

Cette sensibilisation rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de développement de l’entrepreneuriat en RDC (PRONADEC) et consiste à sensibiliser les jeunes sur les potentialités de la RDC.

  Pour rappel, le directeur général de l’ANAPI et celui de l’OPEC ont signé, mercredi 06 août dernier à Kinshasa, un protocole d’accord définissant le cadre de partenariat et fixant les principes directeurs ainsi que les modalités de collaboration entre l’ANAPI et l’OPEC, pour la promotion des investissements domestiques et le développement de l’entrepreneuriat local. ACP/Fng/Zng/Fmb/GGK