L’état des lieux des services sanitaires du Kasaï-Oriental évoqué à l’APKOR

0
147

Mbuji-Mayi, 23 septembre 2020 (ACP).- L’état des lieux des services techniques du domaine de la santé au Kasaï-Oriental, notamment l’inspection et la division provinciale de la santé, a fait l’objet mardi après- midi au siège de la première Institution, entre le président de l’organe délibérant Ives Mwamba Kadima   et les deux animateurs de ces services techniques, notamment Bonheur Tshiteku pour la division de la santé et Galilé Ndala, médecin inspecteur provincial pour le Kasaï-Oriental, indique une source parlementaire.

Le président de l’assemblée provinciale a été briefé sur la gestion au quotidien de fonds alloués à la pandémie de COVID-19 et à l’épidémie de choléra. Les deux parties ont mis en place des stratégies nécessaires en vue d’une bonne sensibilisation des populations dans la lutte contre ces deux maladies.

Le chef de division de la santé a indiqué que depuis l’enregistrement par la province d’un premier cas de la COVID-19, aucun autre n’a été notifié. Il a par contre déploré la régression dans l’observance des mesures barrières qui a favorisé la résurgence du choléra, tout en signalant la diminution sensible de cas de la rougeole chez les enfants, sans en donner les statistiques.  Dr Nestor Tshiteku déplore le fait que ses services techniques ne sont pas appuyés sur le plan de la logistique.

Réagissant à ce rapport, le président de l’Assemblée provinciale s’est dit inquiet de l’état des infrastructures sanitaires en province, tout en promettant d’accroître conséquemment le budget de ce secteur pour l’exercice 2020-2021. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK/JLL