Nations Unies : Le Président Tshisekedi exprime sa gratitude aux partenaires pour leur appui dans la lutte contre la COVID-19 à la RDC

0
491

Kinshasa, 23 septembre 2020 (ACP).- Le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a exprimé sa gratitude à tous les partenaires de la République Démocratique du Congo qui lui ont apporté leur assistance dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, lors de son intervention par vidéo-conférence, à la 75ème  Assemblée générale des Nations Unies, dont les travaux se sont ouverts mardi à New York aux Etats-Unis.


Avec le ferme soutien de toutes les couches sociales de la RDC, a-t-il souligné, cet appui permettra au pays de faire face notamment aux difficultés majeures relatives à la prise en charge gratuite des patients, à la réalisation des tests à grande échelle, au déficit des structures de santé, à la gestion du transport des malades et à celles de ressources humaines ,ainsi qu’à l’accès à des technologies de pointe.

«J’ai saisi cette opportunité pour exprimer toute ma gratitude pour l’assistance apportée à mon pays par les partenaires en ce moment particulièrement difficile, de solliciter de nouveau leur soutien aux efforts et aux mesures coordonnées prises à ce jour par mon gouvernement pour lutter contre la Covid-19, et au-delà», a notamment déclaré le Chef de l’Etat.

Selon le Chef de l’Etat, la Covid-19 a prouvé que toutes les nations partagent les mêmes vulnérabilités, et au même moment disposent chacune d’elle de portions des solutions aux défis de notre siècle.

Le Président de la République a par ailleurs, lancé un appel à la communauté internationale à renforcer la solidarité internationale, les efforts conjoints, la coopération multilatérale et le partenariat avec les pays en développement, y compris dans le domaine du renforcement des capacités et de l’assistance technique pour combattre et arrêter une maladie qui est notre ennemi commun et de démontrer notre capacité à travailler ensemble dans la solidarité.

Il a reconnu par conséquent, le rôle de premier plan des Nations Unies dans ces efforts, y compris l’organisation mondiale de la santé.

Le Chef de l’Etat a également abordé le chapitre lié au changement climatique, notant que celui-ci constitue une menace pour l’homme et ses droits fondamentaux, particulièrement pour les populations vulnérables.

Face à ces menaces que posent les changements climatiques et la dégradation de l’environnement, notre action en faveur du climat et de l’économie verte comme fondement de notre devenir et de notre développement n’est pas seulement une nécessité mais une obligation urgente pour un avenir pacifique et durable, a-t-il indiqué.

Le Chef de l’Etat a relevé des engagements contraignants de la RDC pour réduire les émissions de gaz carbonique et atténuer les effets du changement climatique.

Parlant de la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale de la RDC, le Chef de l’Etat a noté que celle-ci demeure préoccupante.

Pour faire face aux groupes armés qui s’attaquent régulièrement aux populations civiles, notamment dans la région de Beni, et ses environs, de Djugu en Ituri et de Rutshuru, le Chef de l’Etat a appelé la communauté internationale à des sanctions appropriées, ciblées et efficaces contre les auteurs de ces actes criminels.

Il a également fait allusion à la situation des Droits de l’homme dont l’amélioration constitue l’une des priorités, à la promotion et à protection des droits des femmes et des jeunes filles, sans oublier son plaidoyer pour la réforme du conseil de sécurité des Nations Unies afin de rendre cet organe plus transparent, plus démocratique et plus représentatif dans la composition de cette organisation. ACP/Awa