JHPIEGO apporte une nouvelle approche de formation dans le secteur de la santé en République démocratique du Congo

0
568

Kinshasa, 24 Sept. 2020 (ACP).-  L’ONG internationale  “JHPIEGO’’ a apporté comme innovation dans le secteur de la santé en République démocratique du Congo, l’approche de formation sur site, dénommée « Petite dose et haute fréquence (PDHF)», dans le cadre du Projet Accouchement sécurisé et espacement (ASE)a appris l’ACP jeudi à Kinshasa, au cours de la réunion de dissémination des résultats finaux de ce projet.

Cette approche de formation sur site couplée à l’amélioration de qualité a été acceptée par direction de la Formation continue du ministère de la Santé (11ème direction) continue comme une variante de l’approche de formation par compétence, utilisée jusqu’alors par cette direction pour toutes ses formations.

Le projet ASE vise à accroître la couverture des interventions à haut impact et intégrées du jour de naissance et en post grossesse au sein des formations sanitaires à Kinshasa, y compris la prise en charge de la mère et du nouveau-né le jour de la naissance, la première semaine après l’accouchement et les services après avortement.

Il vise également à renforcer la compétence technique des prestataires de soins en utilisant l’approche innovante PDHF dans seize structures sanitaires reparties dans neuf zones de santé de Kinshasa, notamment les centres de santé mère et enfant de Barumbu et de Bumbu, les Centres de santé Bolia à Matete, Ma ziba à Kingabwa ainsi que OPE Clinic à Kingasani.

Les stratégies utilisées dans ce projet sont les formations cliniques, le mentorat clinique, l’encadrement des prestataires par les pairs, l’établissement du lien entre le centre de santé et l’Hôpital, l’introduction de l’amélioration de la qualité, le renforcement du plateau technique des structures, appui aux supervisions.

Des recommandations de la réunion de dissémination des résultats finaux du projet ASE

La Division provinciale de la Santé de Kinshasa a réitéré son vœux de voir l’approche « Petite dose, haute fréquence » rester un gain dans le milieu de travail des bénéficiaires de ce projet dans la ville de Kinshasa.

Une autre recommandation de cette réunion est l’alignement de tous les partenaires dans cette approche, la continuité des acquis de cette approche par les prestataires, l’implication des gestionnaires des formations sanitaires dans le maintien des acquis et leur supervision dans les activités desdites structures.

Pour la division provinciale, il a été recommandé l’utilisation des formateurs bénéficiaires de ce projet au niveau des zones de santé. Il a aussi été recommandé de faire des plaidoyers auprès des autorités du pays afin d’étendre et de généraliser cette approche dans les ITEMS et dans toutes les zones de santé de la ville de Kinshasa.

Malgré les différents défis liés à la réalisation de ce projet, « JHPIEGO » y a récolté des succès, notamment la rénovation des maternités pour des soins humanisés, l’intégration de la planification familiale post-partum dans les établissements sanitaires, la complémentarité entre le médecin, sage-femme et infirmier, la dotation du matériel et équipements disponibles, ainsi que l’amélioration de la qualité de communication entre prestataire et client.

Par ailleurs, une journée porte-ouverte sera organisée prochainement à la maternité de Kitambo par « JHPIEGO » afin de mettre en valeur ce centre modèle de formation mise en place par la 10ème direction du ministère de la Santé.

JHPIEGO est une ONG internationale basée à Baltimore aux Etats-Unis d’Amériques opérant en République démocratique du Congo depuis juin 2017. Elle appuie le gouvernement dans le domaine de la Santé de la reproduction, de la mère, du nourrisson, de l’enfant et de l’adolescent (SRMNEA), de la planification familiale et de la lutte contre le paludisme. ACP/Fng/Zng/Awa/NKV/MNI