Le ministre national de l’Aménagement du territoire déplore la mauvaise gestion de l’espace vert en RDC

0
193

Lubumbashi, 24 septembre 2020 (ACP).- Le ministre national de l’Aménagement du territoire, Agée Matembo a déploré la mauvaise gestion de l’espace vert qui ne contribue pas au développement durable de la  République Démocratique du Congo, au cours d’un atelier de vulgarisation de la politique nationale de l’aménagement du territoire tenu mercredi dans la salle Arrupe à Lubumbashi, à l’intention des agents et cadres relevant de son ministère.

A cette occasion, Agée Matembo a indiqué que la RDC possède une grande étendue de terre qui est mal gérée, avant de préciser que les privés occupent une grande partie de cet espace terrestre que l’Etat n’arrive pas à maitriser et à contrôler.

Aujourd’hui, a-t-il dit, les parkings privés sont partout et cela favorise la fraude fiscale, avant de souhaiter voir la ville de Lubumbashi être dotée des parkings publics de référence.

Il a fait savoir que l’aménagement du territoire permet d’établir l’ordre dans la gestion de l’espace afin que les espaces d’habitation ne soient pas envahis par les entreprises minières et vice-versa.

L’Etat a besoin de l’espace pour investir

Le ministre Agée Matembo a précisé que l’Etat a besoin des espaces pour investir dans plusieurs domaines, notamment l’industrialisation et l’agriculture pour lutter contre l’importation et la dépendance alimentaire.

Il a demandé au gouverneur du Haut Katanga de réunir les administrateurs des territoires pour savoir leurs cartographies, avant d’inviter le gouvernement provincial, la société civile et l’assemblée provinciale à collaborer pour une application effective de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire.

Il a, à cet effet, suggéré au gouverneur du Haut Katanga, première province qui bénéficie de la tenue d’un atelier sur la vulgarisation de la politique nationale de l’aménagement du territoire, d’envoyer des personnes à Kinshasa en vue d’une formation visant à assurer une bonne gestion de l’espace dans sa juridiction. Car, a-t-il dit,  son ministère dispose d’un observatoire national sur l’aménagement du territoire équipé des matériels de la dernière génération.  ACP/Fng/Zng/Awa/NKV/MNI