Les communautés riveraines du parc de la Lomami appelées à se désolidariser des forces rebelles

0
154

Kindu, 24 septembre 2020 (ACP).- La direction de l’ICCN/Maniema a appelé, dans un message radiodiffusé dont une copie est parvenue mercredi à l’ACP, les communautés riveraines de cet air protégé à se désolidariser d’avec des braconniers qui se réclament  défenseurs des intérêts  desdites communautés mis à mal par ses grandes étendues.

Pour N’kulu Kalala, ces prétendus défenseurs des droits desdites communautés sont responsables de plusieurs cas d’exaction, extorsion, viol des femmes, assassinats et bien d’autres actes déshumanisants ayant poussé plusieurs habitants de la contrée au déplacement massif, abandonnant ainsi tous leurs biens, dont champs, chèvres, porcs et autres sources de l’économie paysanne.

Les sieurs Bernard Kifinyo et Thoms, chefs des éléments rebelles armés respectivement dans les territoires de Kailo au Maniema et d’Ubundu dans la province de la Tshopo, sont des braconniers qui, pour échapper à des poursuites judiciaires dont ils sont l’objet, se proclament revendiquant des intérêts de ces communautés en vue d’attirer leur sympathie et protection pendant leur vécu en clandestinité. ACP/Fng/Zng/Awa/NKV/MNI