Les attaques des chenilles légionnaire, à la base des pertes du rendement de maïs à Kipushi

0
276

Lubumbashi, 25 Sept. 2020 (ACP).-Le chef de travaux de l’université de Lubumbashi, Meurice Kesonga, a indiqué que les attaques de la chenille légionnaire « spodoptera frugiperda »est à la base des pertes du rendement de maïs dans les petites exploitations du territoire de Kipushi situé à 30 Km de la ville de Lubumbashi.

C’était au cours d’un entretien qu’il a eu vendredi avec un journaliste de l’ACP.

Les récoltes de la campagne agricole en maïs pour l’année 2020 s’est soldée par des faibles performances économiques dues aux attaques de la chenille légionnaire a révélé le chef de travaux de l’université de Lubumbashi, Prof. Meurice Kesonga.

Cette chenille, a-t-il dit s’observe par la perforation des feuilles de maïs, par la présence des excréments bruns et humides à proximité des trous sur les feuilles.

Elles attaquent aussi les épis du maïs avec comme conséquence, le retardement de la croissance physiologique qui se solde par des pertes énormes de rendement cultural.

A cet effet, les agriculteurs de Kipushi sont invités à utiliser l’approche préventive lors du traitement de leurs champs de maïs en vue de contourner ce problème. ACP/Kayu/GMC