Les avocats membres de l’UJA/Kongo Central appelés à se former au-delà de la formation générale

0
274

Matadi, 25 septembre 2020 (ACP).- Me David Matuta, avocat au barreau du Kongo Central a, dans un entretien vendredi avec l’ACP à Matadi, appelé particulièrement les avocats membres de l’Union des jeunes avocats de cette province (UJA) de cette province à se former au-delà de la formation générale.

Cet appel a été lancé en marge de son intervention sur la relation entre « l’avocat, le temps et l’argent » développée lors de la double manifestation dernièrement à Matadi du 3ème congrès et de la célébration du 3ème anniversaire d’existence de l’UJA/Kongo Central.

Pour Me David Matuta, la formation continue d’un avocat n’est pas un choix mais plutôt une obligation, étant donné que l’avocat, en sa qualité d’auxiliaire de la justice chargé notamment d’assister, de représenter et de plaider pour les parties devant les juridictions ou en dehors des juridictions, est consulté par rapport aux connaissances qu’il possède.

Le temps sert, pour un avocat, à l’apprentissage, ensuite à l’utilisation des connaissances acquises, a expliqué Me David Matuta, avant de souligner que la rémunération d’un avocat provient des ses honoraires qui ressortent de la mise en application des connaissances acquises durant la formation continue.

Me David Matuta a remercié les organisateurs du congrès pour avoir pensé à mettre à la disposition des jeunes avocats un cadre de partage scientifique et de formation et pour lui avoir ouvert la porte de ce cadre pour partager avec les jeunes avocats membres de l’UJA/Kongo Central ses expériences professionnelles dans l’exercice de la profession d’avocat. ACP/Kayu/GMC/HMM/MTP