Plaidoyer pour l’insertion des cours d’entreprenariat dans l’enseignement national

0
414

kinshasa, 25 septembre 2020 (ACP).- Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat, Justin Kalumba Mwana Ngongo a plaidé dernièrement à Kinshasa pour l’insertion des cours d’entreprenariat dans l’enseignement national, à l’occasion du lancement du Programme de sensibilisation et d’accompagnement des jeunes à l’entreprenariat axé sur le thème « Jeunes devenez d’abord entrepreneurs avant de créer votre entreprise », a appris jeudi l’ACP des sources proches de ce ministère.

Cette démarche commencera d’abord par le niveau primaire avec les élèves de la 6eme année qui auront droit à un programme rudimentaire sur l’entreprenariat et au secondaire, ce sont les pré-finalistes (5eme année) et les finalistes (6eme année) qui en  bénéficieront.

Ces cours permettront au gouvernement de mettre en place un semi- incubateur pour promouvoir des projets viables, a-t-il affirmé, avant d’ajouter qu’à l’échelle de l’enseignement supérieur et universitaire, ceux-ci seront également inscrits de manière systématique.

M.Kalumba qui a fait remarquer que le Bureau international du travail (BIT) et la Banque africaine de développement (BAD) seraient déjà prêts à financer les phases d’incubateurs à mettre en place surtout au niveau universitaire, a en outre, exprimé la volonté du gouvernement congolais à rompre avec la faible densité entrepreneuriale.

Le ministre de la jeunesse salue l’initiative de ce programme

Le ministre de la jeunesse, Billy Kambale a, au cours de cette activité, salué l’initiative de ce Programme de développement des petites et moyennes entreprises (PME) bénéfique aux jeunes qui éprouvent d’énormes difficultés dans l’entrepreneuriat en RDC avant d’ajouter que ce dernier, démontre à suffisance que nous avons accompli un grand pas, à savoir, le Fonds de garantie permettant aux jeunes l’accès facile aux crédits.

Pour le Directeur général de l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises du Congo (OPEC), Ezéchiel Biduaya Musumba, cette initiative offrira également aux jeunes Congolais l’opportunité de comprendre les potentialités que regorge la RDC. ACP/Kayu