Prolifération à Lubumbashi des plaques d’immatriculation STA

0
2173

Lubumbashi, 25 Sept. 2020 (ACP).-La ville de Lubumbashi fait actuellement face à la prolifération des plaques d’immatriculation STA, a constaté l’ACP.

Ces plaques destinées aux hauts fonctionnaires de l’Etat, sont utilisées abusivement par des personnes sans titre ni qualité.

C’est dans cette optique que le commissaire provincial en charge de transports pour le Haut Katanga, Bobo Malulu Kalungwe, a discuté jeudi avec le chef de division des infrastructures et travaux publics, Joseph Kasonde, dans son cabinet de travail à Lubumbashi pour envisager les voies et moyens de remettre de l’ordre dans ce secteur.

Il lui a donné des nouvelles orientations en vue d’intercepter tous ceux qui utilisent ces insignes de manière illégale.

Non-respect des mesures barrières par les conducteurs

Par ailleurs, le commissaire Bobo Malulu Kalungwe, a déploré le non-respect des mesures barrières par les conducteurs des véhicules commis au transport en commun à Lubumbashi.

Il a fait ce constat amer, au cours d’une audience qu’il a accordée au commandant de la police de circulation routière, (PCR), le colonel Jean Claude Palanga, à son bureau de travail. Il a rappelé que la COVID-19 est d’actualité, avant d’exiger le respect de ces mesures par tous les conducteurs.

Il a instruit la PCR à veiller à l’observance des règles et au contrôle du prix recommandé pour le transport sur différentes lignes. ACP/Kayu/GMC/HMM