Les nouveaux mariés obligés de suivre le  régime  de la communauté réduite aux acquêts en cas de  divorce

0
258

Kinshasa, 26 sept.2020(ACP).- Le juge et chef de travaux à l’ Université de l’Association chrétienne des jeunes gens et Association chrétienne féminine (UNYMCA), Mukinayi Wambombo a fait savoir samedi, au cours d’une conférence-débat sur ‘’la problématique des  régimes matrimoniaux, animée dans la commune de Kalamu, qu’en cas de malentendu entre des époux au foyer, la justice a la latitude de leur imposer le régime de la communauté réduit aux acquêts.

L’orateur  a rappelé,  à cet effet, la nécessité d’éviter au préalable ce genre de problème en connaissant le statut  et le sort des biens acquis par les époux avant ou pendant leur union et ce qu’ils  deviendront après la dissolution du mariage au cas où cela arrive.

Il a religieusement expliqué aux participants les régimes  matrimoniaux à connaitre et à adopter par les couples fiancés bien avant leur union. Les régimes matrimoniaux selon l’orateur, sont un ensemble des règles édictées par le législateur qui définissent le  sort ou le statut des biens des époux en cas de dissolution du mariage.

Par ailleurs, la chargée des cours, Pétronelle Pierrette Luvengo a   indiqué  qu’il n’est plus normal de se mettre  ensemble sur base des sentiments,  sans  prévoir cette réalité de  divorce éventuel  comme c’est à la mode. Aussi, a-t-elle martelé, ils ne faut pas s’étonner de voir la justice tranchée en imposant le partage équitable et équilibré des  biens acquis au foyer, même si l’un  des époux en ramenait plus que l’autre.’’

Cette formule est conforme au régime de la communauté des biens réduite aux acquêts’’, a conclu Mme Luvengo. ACP/Zng/MPK