Des « dizaines de terroristes » tués par l’armée dans le nord-est du Nigeria

0
417

Kinshasa, 27 Septembre 2020 (ACP).- « Des dizaines de terroristes de Boko Haram » auraient été tués par des frappes aériennes de l’armée de l’air nigériane dans l’Etat de Borno, au nord-est du pays, a déclaré samedi soir  un responsable de cet Etat non autrement identifié et relayé par des agences de presse internationale.

Pour sa part, John Enenche, porte-parole du ministère de la  Défense du Nigeria, qui l’a confirmé dans un communiqué, a déclaré que le dernier succès en date était « la destruction massive » des camps de Boko Haram à Tongule jeudi suivi vendredi de ceux de Bone et Isari B Musa.

L’attaque aérienne sur Tongule a été entreprise après que des missions de surveillance eurent révélé un rassemblement continu de terroristes dans le campement pendant la nuit, a-t-il dit.

Il a ensuite ajouté qu’un hélicoptère de l’armée de l’air nigériane a été envoyé pour une attaque nocturne sur le site, un barrage de roquettes tuant plusieurs des terroristes.

Un camp de Boko Haram à Bone a été attaqué par des avions de chasse et des hélicoptères de combat de l’armée de l’air après que des rapports crédibles des services de renseignement eurent établi que l’endroit servait de zone de rassemblement à partir de laquelle les terroristes lançaient leurs attaques, a fait remarquer M. Enenche. « L’avion a lancé de multiples bombes et roquettes sur le site, détruisant plusieurs de leurs structures et neutralisant des dizaines de terroristes », a-t-il déclaré.

De même, à Isari B Musa, plusieurs terroristes, qui ont été observés à la fois à l’intérieur et dans les buissons entourant la colonie, ont été éliminés alors que les avions d’attaque de l’armée de l’air se relayaient pour attaquer la zone cible, a souligné le porte-parole militaire. ACP/CL/Fmb