Les experts des ministères intervenants dans l’industrie évaluent les normes standards congolaises

0
144

Kinshasa, 27 Septembre 2020 (ACP).- Les experts de différents ministères sectoriels intervenants dans l’évaluation de la  conformité des normes internationales, ceux des entreprises publiques et services publics ainsi que les professeurs d’universités et des chercheurs, procèdent  depuis jeudi à Kinshasa, à l’évaluation des produits spécifiques congolaises,  en vue  de leur adoptions en normes ou standards nationales de la République démocratique du Congo (RDC) , indique un document du ministère de l’Industrie reçu samedi à l’ACP.

Selon la source, ces travaux de réflexion qui se poursuivent jusque jeudi 1er octobre, ont pour objectif de rendre les produits congolais compétitifs sur le marché régional.

Pour évaluer et examiner la conformité à la norme internationale de chaque produit, les participants aux travaux ont mis sur pied plusieurs commissions à savoir, celles chargées de la technologie, de l’électronique, de la sécurité routière, des eaux potables et usées, de  lubrifiant,  des produits cosmétiques, de la production du ciment gris, de la peinture  et de vernis.

Selon la source, les journées de jeudi et vendredi, les participants ont passé en revue l’évaluation de la norme des produits électroniques, l’insécurité routière et l’électricité. Le professeur Mathieu Nkoy, membre de cette commission a  indiqué que les normes dans ce  secteur vont contribuer à réguler le  domaine de l’électricité et à inciter, de manière efficace, les industriels du fait que l’expansion industrielle  dépend  de la qualité des services énergétiques.

Pour rappel, ces travaux ont été ouverts par la secrétaire générale  à l’Industrie, Bernadette  Nzamba et le directeur  de cabinet  du ministre de l’Industrie, Dieudonné Kayese. ACP/CL/Fmb