Acacia Bandubola appelle la société Kuntuala Terminal à se conformer aux lois du pays  pour devenir logisticienne

0
115

Kinshasa, 28 septembre 2020 (ACP).- La ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola, a appelé le week-end, la société Kuntuala Terminal à se conformer aux lois en vigueur en République démocratique du Congo en s’identifiant auprès de son administration en tant qu’entreprise logisticienne, en vue d’obtenir le titre d’importatrice et de distributrice des produits pétroliers au pays, a appris lundi l’ACP dudit ministère. « Kuntuala doit venir s’identifier au ministère de l’Economie nationale parce qu’il y a des préalables pour devenir logisticien. C’est un secteur bien règlementé par le gouvernement », a martelé la ministre de l’Economie, rappelant que la mission principale du gouvernement est de protéger la population et les entreprises.

Selon la source, cet appel intervient après le mécontentement exprimé par les agents et cadres de cette société basée à Boma, dans le Kongo Central, contre la décision de la ministre de l’Economie de limiter la consommation maximale de leur entreprise à 200 mètres cube par mois.

Mme Bandubola qui éclairait la lanterne  de cette décision à la presse, a indiqué qu’il s’agissait d’une mesure  conservatoire qui entre dans le cadre de la régulation du secteur pétrolier, précisant que la société « Kuntuala Terminal » est un entreposeur qui importe des produits pétroliers pour une consommation interne et qui n’avait pas vocation à devenir un terminal pétrolier. « J’ai pris une mesure conservatoire le 23 juillet dernier et Kuntuala l’a également reçue, où j’ai demandé à Kuntuala de limiter sa consommation maximale des produits pétroliers à 200 mètres cube le mois puisque c’est une consommation interne, privée, liée à une consommation interne des navires uniquement pour la société bien identifiée. J’ai donc demandé, au-delà de cette mesure conservatoire, à Kuntuala de payer la fiscalité et la parafiscalité », a expliqué Mme Bandubola.

S’agissant de sa capacité, la société Kuntuala ne dispose que de 5 mille mètres cube de stockage des produits pétroliers pour une consommation interne, ce qui montre que c’est un petit entrepôt destiné à stocker la consommation interne, a indiqué la ministre. La ministre de l’Economie a révélé que la société Kuntuala Terminal opère depuis 2 ans dans l’illégalité et c’est à peine qu’elle a entamé la procédure pour régulariser sa situation auprès du ministère des hydrocarbures. ACP/Kayu/ODM/Nig/GGK