Nord-Kivu : Ucofem/Nord-Kivu décerne le prix  « Jeune Femme journaliste » à Mlle Joëlle Bofole Safina

0
577

Goma, 28 septembre 2020 (ACP).- L’Union Congolaise des Femmes des Médias (Ucofem), section du Nord-Kivu, a procédé le weekend dernier à Goma, à la remise de prix de la troisième édition 2020,  « jeune femme journaliste » à Mlle Joëlle Bofole Safina, une professionnelle des médias évoluant dans la province sœur du Sud-Kivu.

C’est la directrice exécutive de l’Ucofem, Mme Anna Mayimona, en mission au Nord-Kivu, qui a présidé cette cérémonie de remise de prix composé d’un laptop, un sac et une enveloppe dont le montant n’a pas été révélé, remis à Joëlle par l’entremise de la présidente de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), section du Nord-Kivu, Mme Rosalie Zawadi, en guise de reconnaissance à la lauréate qui a contribué d’une façon exceptionnelle à la promotion des droits des femmes et du genre en République Démocratique du Congo (RDC).

Le prix « jeune femme journaliste » a été instauré par Ucofem depuis 2016, qui consiste à primer les jeunes femmes journalistes dont l’âge maximum ne dépasse pas 30 ans, qui se sont distingué dans leurs travails avec un accent particulier sur l’implication et/ou l’intégration du genre dans les contenus médiatiques, a révélé Mme Anna Mayimona. En outre, la directrice exécutive, a révélé le contenu du sujet de reportage de la lauréate qui évolue dans la presse écrite, au journal le souverain libre, un papier « sur les violences domestiques,  plus spécifiquement les cas des femmes qui vivent ces violences dans le silence ».

Dans son mot de circonstance, la lauréate qui a une ancienneté de deux ans dans la presse, s’est dit être heureuse d’être parmi les trois lauréates de cette édition, avant de promettre son engagement dans la promotion de la femme, un combat qui doit permettre aux femmes de ne pas se sous-estimer.

Signalons que les membres du jury de l’UCofem en partenariat avec Internews, ont primé au total, pour cette édition 2019-2020, trois gagnants. Le premier prix a été raflé par Mlle Rachel Ntumba de Mbuji-Mayi de la Radiotélévision Happy day, le second par Mlle Lyliane Kwengo du Congo-Centrale de la Radiotélévision Boma et le dernier par Mlle Joëlle de Bukavu. ACP/Kayu/ODM/Nig/GGK