Le nombre de décès dus à la rage à Kinshasa est passé de 25 en 2015 à 3 en 2020

0
287

Kinshasa, 29 Septembre 2020 (ACP).- Le nombre de décès dus à la rage dans la ville de Kinshasa est passé de 25 en 2015 à 3, de janvier à août 2020, a indiqué mardi à l’ACP, le Dr Armand Kasongo, chef du service de vaccination et contrôle de la rage à la Clinique vétérinaire de Kinshasa, à l’occasion de la Journée internationale de la rage célèbre le 28 septembre de chaque année.

Il a fait savoir que malgré le manque de financement pour la sensibilisation de la population de Kinshasa en particulier, et de la RDC en général, la prise en charge à temps des patients diminue le taux de mortalité  des humains dû à cette maladie.

Sur plus de soixante mille chiens enregistrés dans la capitale, 7.873 ont été vaccinés en 2019, soit 10%. C’est un chiffre qui représente un faible taux des chiens qui accèdent  aux soins sanitaires, a-t-il fait remarquer.

Le Dr Armand Kasongo a affirmé que cette situation expose la population  à des transmissions de plusieurs zoonoses dont la rage. Ce médecin vétérinaire définit la rage comme étant une maladie virale qui touche le système nerveux central des mammifères dont l’homme.

Le virus de la rage se transmet par la salive  d’un animal malade, le plus souvent  d’un chien. Il a souligné que la période d’incubation est variable de plusieurs jours à plusieurs mois. Une fois que les symptômes sont présents, la maladie est fatale aussi bien chez les animaux que chez les hommes.

Il a sollicité l’appui du ministère de tutelle pour l’intensification de la campagne de sensibilisation à la rage, le ravitaillement en intrants        (sérum et vaccin) pour la prise en charge gratuite des canines (chiens), l’organisation des campagnes de vaccination annuelles contre la rage et l’interdiction de la divagation des chiens.

Le Dr Kasongo a invité les Kinois à s’occuper des soins sanitaires de leurs chiens, car ils demeurent leurs excellents compagnons. Signalons que la journée internationale de la rage  a pour thème cette année «Finissons-en en avec la rage: collaborons et vaccinons, vaccinez vos chiens régulièrement, c’est la meilleure protection contre la rage». ACP /Fng/Fmb/GGK