Les inondations au Soudan du Sud pourraient mener à une crise humanitaire

0
381

Kinshasa, 29 septembre 2020 (ACP). – Les inondations au Sud Soudan pourraient conduire à une crise alimentaire, ont déclaré des spécialistes en visite dans ce pays après cette catastrophe.

Selon ces experts, plus de 700.000 personnes ont déjà été impactées depuis le mois de juin. A ce sujet ces experts notent que la catastrophe restreint l’accès à la nourriture, dans le contexte déjà compliqué de la pandémie mondiale et des essaims de sauterelles qui ont dévasté les cultures.

Une mère de 7 enfants victimes de ces inondations qui a perd sa maison  a indiqué que cela fut accablante  car détruisant tout : logements, bétail, culture, bref toutes sources de revenu ont disparu, rien n’a été épargné ». Selon ces victimes, il s’agit de l’inondation du Nil la plus impressionnante depuis 50 ans, causée par les trombes d’eaux tombées pendant la saison des pluies.

Des régions entières du Soudan, de l’Ethiopie et du Soudan du Sud sont touchées et plus de 500,000 personnes au Soudan du Sud dépendent actuellement des colis de nourriture du World Food Programme.

« Nous faisions déjà face à un situation compliquée à cause du conflit et des déplacements de population importants, et maintenant que s’y ajoutent les inondations, nous avons vraiment besoin de dons, » Peter Smerdon, le porte-parole du World Food Programme estime que

« les donateurs eux-mêmes luttent contre le coronavirus dans leurs pays, donc il est difficile pour eux de faire des dons en ce moment. »D’après lui, il faudrait 58 millions de dollars pour poursuivre leurs actions au Soudan du Sud. Alors que les prix augmentent à cause des restrictions sanitaires, le World Food Programme sonne l’alarme : une famine est possible.ACP/Fng/Zng/Fmb/GGK