Haut Katanga : 22,39% du budget provincial alloué l’encadrement des enfants

0
135

Lubumbashi, 30 septembre. 2020 (ACP).- 22, 39 % du budget de la province du Haut Katanga est alloué à l’encadrement des enfants dans différents secteurs, selon le ministre provincial du plan et budget, Michel Momat.

Il l’a relevé dans l’atelier de dialogue avec les députés provinciaux et les organisations du secteur de la protection de l’enfant sur la loi et la politique de protection et de lutte contre les pires formes de travail des enfants. Cet atelier, organisé par le gouvernement provincial du Haut Katanga au cours duquel quelques ministres provinciaux ont exposé sur la politique du gouvernement provincil dans la protection de l’enfants, a été tenu lundi et mardi au pullman Karavia de Lubumbashi.

Michel Momat a fait savoir que ce budget a été perturbé par la pandémie de la covid19. Il a rassuré que le gouvernement provincial fait de son mieux pour s’adonner à la protection des enfants à l’exemple de l’opération zéro enfant dans la rue, lancé récemment par le gouverneur Jacques Kyabula.

 Cette opération, a-t-il rappelé, consiste à offrir aux enfants en rupture des liens familiaux un cadre en vue de leur assurer une éducation sociale au sein du centre provincial Lukuni. Il a souligné que le gouvernement du Haut Katanga tient à relancer les activités commerciales longtemps paralysées par l’apparition de la covid19, afin que la prévision budgétaire de la province soit exécutée dans ce secteur pour réduire sensiblement la présence des enfants de la rue.

La commissaire provinciale des affaires humanitaires, Mme Prescilia Pande a quant à elle, précisé que son commissariat procède à la sensibilisation de la population sur l’importance de la protection de l’enfant pendant la période de la covid19. Elle a indiqué que son bureau soutient également les enfants impactés par cette pandémie en l’accompagnant dans leur éducation.

Le ministre provincial de l’éducation a fait connaître les difficultés auxquelles les écoles, surtout publiques, rencontrent pendant la crise sanitaire. Il a épinglé le manque d’eau et des matériels de protection et de lutte contre la covid19.

Unanimement, les ministres provinciaux ont appelé les députés et organisations de protection de l’enfant à prêter main forte au gouvernement provincial afin de mieux encadrer les enfants et d’éradiquer le phénomène social enfant de la rue.

ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK