Haut Lomami : la session budgétaire de l’Assemblée provinciale s’ouvre sans projet de budget de la province

0
197

Kamina, 30 septembre 2020 (ACP).-  La session de septembre de l’Assemblée provinciale du Haut Lomami, essentiellement consacrée au budget de la province pour l’exercice 2021, s’est ouverte mercredi après-midi au cercle privé de la SNCC par le discours du président de cet organe délibérant, Héritier Katandula Kawinisha, en présence du gouverneur intérimaire, Denis Ngandu Ngoy et de la notabilité locale.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’Assemblée provinciale, a annoncé que cette session est sans budget et a appelé le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier ministre et le vice-Premier ministre, ministre de l’Interieur de programmer l’élection du nouveau gouverneur de la province du Haut Lomami.

Il a, à cet effet, souligné que l’Assemblée provinciale mettra tout en œuvre pour doter la province d’un budget conséquent. Il a rappelé aux députés leurs devoirs notamment, ceux de légiférer, de contrôler les entreprises publiques et autres services de l’État et a demandé à chacun d’eux de déposer au bureau de l’Assemblée provinciale le rapport des vacances parlementaires dans le meilleur délai.

Évoquant le cas de la pandémie à coronavirus, Héritier Katandula Kawinisha a remercié le Président de la République, le Gouvernement ainsi que tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre la COVID-19 pour l’avoir bien gérée à travers tout le pays.

Auparavant, il avait rendu hommage au Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa détermination d’établir un État de droit ainsi que sa volonté de voir toutes les institutions du pays fonctionner normalement.

Depuis le 8 novembre 2019, la province du Haut Lomami est sans gouverneur à la suite de la motion de déchéance votée par l’Assemblée provinciale contre le gouverneur Lenge Masangu Mpoyo Marcel, élu en avril 2019 par la même Assemblée provinciale et investi en mai 2019 par l’ordonnance présidentielle en qualité de gouverneur de la province du Haut Lomami.

L’Assemblée provinciale avait, dans sa motion de déchéance initiée par le député Samuel Umba, accusé le gouverneur Lenge Masangu Mpoyo Marcel d’incompétence du fait qu’il avait pris au moins six mois, soit de mai à novembre 2019 sans présenté son programme d’action et son gouvernement provincial à l’Assemblée provinciale. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK