Ituri : inquiétudes du président de l’Assemblée provinciale sur la prolifération des groupes armés  

0
628

Bunia, 30 Septembre 2020 (ACP).- Le président de l’Assemblée provinciale, Siméon Banga Tchombe, a exprimé mercredi des inquiétudes sur la prolifération des groupes armés dans la province, dans son mot d’ouverture de la session ordinaire de septembre, dans la salle des plénières de cet organe délibérant.

Le gouverneur Jean Bamanisa Saïdi et son vice-gouverneur Martin Chalo Dudu, le ministre des Actions humanitaires Steve Mbikayi, en mission à Bunia, le chef de bureau de la MONUSCO, les membres du comité provincial de sécurité et quelques responsables de services étatiques, ont pris part à cette ouverture de la session.

« En 2017, on entendait parler seulement de FRPI et des Maï Maï d’un certain Manu alias Morgan. Comment comprendre l’actuelle prolifération des groupes armés dans notre province ? Est-ce que c’est à cause de la pauvreté ou encore de l’enrichissement illicite, est-ce par vocation pour servir sous le drapeau, est-ce qu’à cause de la consommation de drogue et boissons fortement alcoolisées ? Est-ce à cause des exactions de certains éléments de force de sécurité et de défense sur la jeunesse ? Est-ce à cause de l’instrumentation ou manipulation des jeunes par les politiciens ou par les multinationales ? », s’est-il interrogé.

Dans le but de trouver une solution à ce fléau le président de l’Assemblée provinciale a exhorté les chercheurs à faire des analyses susceptibles de trouver les causes réelles du phénomène de forces négatives, parce que, a-t-il fait savoir, leur présence constitue un frein au développement de la province.

ACP/Kayu/ODM/KJI