Ituri : l’entreprise Titan en ralentissement de travaux de la réhabilitation du tronçon Iga-Barrière-Mongwalu

0
617

Bunia,30 Septembre 2020(ACP).-Le ministre provincial en charge des ITPR Chrisante Ibrahim Ucircan Bule a reconnu les difficultés qu’éprouve l’entreprise Titan Construct pour achever la réhabilitation de la route Iga-Barrière-Mongwalu suite au non-paiement de la deuxième tranche de l’ordre de 690.000 dollars sur une enveloppe globale de 1.380.000 dollars américains soit 50%, lors d’une émission spéciale sur la radiotélévision Mont bleu.

Dans une mise au point par rapport à certaines personnes qui ne cessent de tirer à boulets rouges sur cette entreprise il a précisé que le retard pris dans la fin ces travaux n’est pas du faute de Titan Construct mais plutôt du non-paiement de la deuxième phase du contrat avec le gouvernement provincial raison pour laquelle a-t-il indiqué cette entreprise est obligée de se débrouiller pour préfinancer les travaux.

« Ces travaux sur les deux(2) contrats en deux(2) phases ont coûté 1.380.000 dollars américains pour l’ensemble de travaux. La première phase 690.000 dollars américains. Environ 700.000 dollars américains que nous avons annoncé. N’est-ce pas à ce jour on est au paiement de 50%. Ces 1.380.000 dollars américains. Quoi de plus normal que l’entreprise puisse connaître un peu de difficultés en termes de fonctionnement parce que l’entreprise doit avoir l’argent tout le temps pour réparer ses machines et acheter les intrants« , a-t-il fait savoir.

En plus du non-paiement de la deuxième phase du contrat a déclaré Chrisante Ibrahim Ucircan Bule l’insécurité est le deuxième facteur qui empêche les travaux de prendre la vitesse de croisière parce que a-t-il martelé cette entreprise est de temps en temps contrainte de se retirer de la région pour se cacher quelque part en attendant une accalmie.

Il a indiqué que le non-paiement de la deuxième phase du contrat, l’insécurité et la forte pluviométrie continuent à impacter négativement sur l’avancement de travaux le tronçon sous examen long de 60km.

Tout en reconnaissant la réaction de la population de la commune rurale de Mongwalu, Chrisante Ibrahim Ucircan Bule a, au nom du gouvernement provincial rassuré celle-ci de la détermination de celui-ci à achever environ les dix(10) km restants avant d’inviter la population de entité située à 85km au nord de Bunia en territoire de Djugu à soutenir cette initiative de l’exécutif provincial qui vise à mettre fin au calvaire de plusieurs années des usagers de cette route.

La crise sécuritaire qui déchire la province de l’Ituri depuis plus de trois (3) ans a désarticulé l’économie de cette jeune province avec de conséquences fâcheuses sur les recettes à mobiliser pour financer les différentes infrastructures dont les routes aussi bien de l’intérêt local, provincial et national qui se trouvent actuellement dans un état piteux, souligne-t-on. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK