La 14éme  session d’IDAKI doit contribuer à la mise en œuvre des reformes du secteur minier  

0
396

Kinshasa, 30 Septembre 2020 (ACP).- Le conseiller technique du projet « DISM » de la coopération allemand GIZ, Yvon Kabeya, a indiqué mardi à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’ouverture de la 14éme session de l’Investissement durable au Kivu (IDAKI), que cette rencontre doit contribuer à la mise en œuvre des reformes du secteur minier, en vue d’améliorer la gouvernance des ressources extractives, a-t-on appris mardi des organisateurs.

Selon la source, cette session est axée sur le thème : « La problématique de déplacement et de réinstallation des communautés locales affectées par les projets d’investissement au Kivu ». Elle s’est fixée comme objectif spécifique, d’identifier les défis majeurs liés à ce processus de délocalisation lors des projets d’investissement dans le secteur des ressources naturelles.

Il s’agit également de proposer des orientations pouvant faciliter la promotion et la protection des droits des communautés locales face aux réalités du Grand-Kivu, sous forme des projets d’édits à faire endosser par les organes délibérants.

« Cette session plénière se propose de faciliter les échanges entre les parties prenantes sur les résultats du processus de délocalisation, d’indemnisation, de compensation et de réinstallation des communautés affectées dans le secteur des ressources naturelles (mines, forêt, énergie, agriculture, biodiversité) », a souligné M. Yvon Kabeya.

Ces assises, qui se tiennent du 29 au 30 septembre, regroupent une centaine de participants représentant notamment des délégués de la Coopération allemande (GIZ), ceux du gouvernement provincial du Sud-Kivu, des membres de la société civile, des représentants des titres miniers ainsi que ceux des communautés, précise-t-on. ACP/Kayu/ODM/KJI