La SOCAP salue les engagements de la sous-traitance dans le secteur privé

0
372

Kinshasa, 30 Septembre 2020 (ACP).- L’ASBL Société civile des avocats de la population congolaise (SOCAP) a salué, mercredi dans une déclaration, les encouragements de la sous-traitance dans le secteur privé suivant la réforme de 2017, telle que décidée lors de la 50eme réunion du conseil des ministres, tenue le 25 septembre 2020 sous la présidence du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon son coordonnateur national, Jean-Bosco Lalo Kpasha, les Teams Leaders et  les coordonnateurs provinciaux de la SOCAP ont dégagé plusieurs points positifs de cette réunion, notamment l’attribution des biens de l’Etat, l’interdiction formelle de la désaffectation ou de l’attribution des biens de l’Etat.

Il a salué également la suite du rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) sur l’examen des exonérations fiscales, non fiscales et douanières ainsi que la lutte contre l’évasion des primes dans le secteur des assurances en République Démocratique du Congo.

Tout en déplorant la situation sécuritaire dans certaines parties du pays, notamment dans les provinces de l’Ituri, du Nord Kivu, du Haut Katanga et à Kinshasa, M. Lalo a plaidé auprès des autorités nationales pour faire de la sécurité de la population une priorité de la gouvernance en y affectant des moyens conséquents, car sans sécurité aucun développement n’est possible.

S’agissant du retard constaté dans le secteur éducatif avec le réaménagement du calendrier scolaire de suite de la pandémie de Covid-19, la SOCAP plaide, à ce sujet, pour que le gouvernement veille sur certaines pratiques instaurées dans quelques écoles, à l’orée de la rentrée scolaire, en vue de respecter scrupuleusement les engagements du gouvernement pour réussir l’année scolaire 2020-2021, et de faire respecter aux gestionnaires scolaires les instructions relatives au fonctionnement des établissements scolaires, en vue de rendre effective la gratuité de l’enseignement de base. ACP/Kayu/ODM/KJI