Lancement du concours des plans d’affaires à Kinshasa

0
212

Kinshasa, 30 septembre.2020 (ACP).- La vice-Premier ministre, ministre du Plan, représentant le Premier ministre, Elysée Munembwe Tamukumwe, a procédé mercredi à Kinshasa, au lancement du concours des Plans d’affaires (COPA) afin de promouvoir les jeunes entrepreneurs et les Petites et moyennes entreprises (PME) en RDC.

Ce concours consiste à présenter un projet de création d’entreprise pour les jeunes entrepreneurs dont l’âge varie  entre 18 et 35 ans. Le projet doit décliner le secteur d’activité,  la localisation et la détention du capital.  La sélection sera faite sur base de quatre critères notamment, la capacité de l’entrepreneur à maitriser son secteur d’activité,  la vision stratégique de l’entrepreneure,  le potentiel de croissance et la capacité de financement de l’entreprise.

Le coordonnateur du Projet d’appui au développement des micros Petites et moyennes entreprises (PADMPME), Alexis Mangala Ngongo, a indiqué à l’occasion que ledit concours   s’inscrit dans le cadre du PADMPME et es mis en œuvre par un consortium de renommée internationale composé de Deloitte Afrique, I&F Entrepreneuriat et Kivu entrepreneurs.

Il a fait savoir qu’il permet entre autres de renforcer les capacités entrepreneuriales des jeunes et des PME établies à travers une combinaison d’interventions financières et non financières afin d’améliorer leur croissance et leur performance , de constituer un pipeline d’une nouvelle génération d’entrepreneurs intégrée aux chaines de valeur locales en vue de renforcer la transformation de l’économie congolaise et de contribuer à l’emploi ainsi qu’ à la stabilité des populations les plus vulnérables (notamment les jeunes et les femmes.

M Mangala a expliqué que sa structure repose sur deux piliers à savoir, l’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’entrepreneuriat. Pour lui, le PADMPME est un programme de soutien pour la promotion de l’économie congolaise dans l’objectif de soutenir les PME et d’accroitre la promotion de l’entreprenariat.

Pour la directrice Afrique, représentant le consortium Deloitte, Souad El Ouazzani,  les concours des plans d’affaires ciblent les jeunes entrepreneurs et les PME localisés dans quatre villes de la RDC, à savoir Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi et   opèrent dans trois secteurs productifs (industrie légère, agro-industrie, services à forte valeur ajoutée).

Organisés sur une période de trois ans , soit  de septembre 2020 à juin 2023, les concours de plans d’affaires, a-t-elle dit, permettront d’avoir comme lauréats 750 jeunes entrepreneurs et 500 PME, avec un objectif de 40% de femmes minimum parmi les lauréats, les concours des plans d’affaires s’inscrivent également dans une logique d’inclusion.

Le ministre des Classes moyennes, Petites et moyennes entreprises et artisanat (PMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo, a pour sa part, fait remarquer que la pandémie de Covid-19 présente des singularités sur l’économie notamment,  le double impact  sur la production et la consommation mais aussi sur la double paralysie, de la demande et de l’offre ainsi que l’atteinte dès son entame des grandes puissances économiques mondiales, étranglant ainsi par la gorge, toute l’économie planétaire.

Il a indiqué que le lancement de ces concours revêt trois symboles à savoir la renaissance du système de l’entrepreneurial  en RDC, l’accès aux financements et le retour  de l’esprit de compétitivité.

Le ministre des PMEA a également souligné que le gouvernement veillera au respect de l’esprit de droit et de chance pour la compétition du concours de plans d’affaires.

Il a aussi évoqué le Programme national pour le développement de l’entreprenariat congolais (PRONADEC) qui permet  d’améliorer le climat des affaires. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK