L’artiste-musicien « Le Karmapa » autorisé à diffuser sa chanson et son clip « Mama Yemo »

0
609

Kinshasa, 30 Septembre 2020 (ACP).- Le président de la Commission nationale de censure des chansons et des spectacles (CNCCS) du ministère de la Justice et gardes des sceaux, Bernardin Mayindombe Mway, a autorisé, mercredi, l’artiste-musicien, Jean-Jacques Kibinda Pembele, alias « Le Karmapa », de faire diffuser sa chanson et son clip intitulé « Mama Yemo », à l’issue de la comparution de l’artiste devant  la CNCCS.

L’avocat général près le Conseil d‘Etat et président de la CNCCS, B. Mayindombe Mway a indiqué, dans sa décision que l’auteur compositeur de la chanson incriminée s’est justifié en arguant que sa chanson véhicule le message de dénonciation des antivaleurs qui ont élu domicile dans nos hôpitaux, et que le concept « Mama Yemo » n’est qu’une illustration, étant donné que l’hôpital, ex-Maman Yemo est aujourd’hui l’hôpital général de référence de Kinshasa.

Selon lui, l’artiste-musicien « Le Karmapa » a régularisé son dossier  conformément à l’article 13 du décret du 21 février 1996 et à l’arrêté interministériel portant fixation des taux, des droits, taxes et redevances à percevoir à l’initiative du ministère de la Justice et Garde de Sceaux, en son article 1er annexe 3.

Pour rappel, l’interdiction de diffusion et de présentation au public de la chanson et du clip « Mama Yemo » de l’artiste Jean-Jacques Kibinda Pembele remonte au 23 septembre 2020 à la suite d’une décision de la CNCCS.

ACP/Kayu/ODM/KJI