La campagne de sensibilisation et de traitement de l’épilepsie dans la zone de santé de Kintambo prendra fin le 8 octobre

0
255

Kinshasa, 02 octobre 2020 (ACP).- Le cabinet médical Congo Medika poursuit jusqu’au 08 octobre sa campagne de sensibilisation, de consultation et de prise en charge gratuite de l’épilepsie dans la zone de santé de Kintambo à Kinshasa, a fait savoir vendredi à l’ACP le neuropsychiatre Emmanuel  Epenge, coordonnateur de la plateforme Congo Medika.

Selon le Dr Epenge, l’épilepsie n’est pas due à la sorcellerie, mais elle est plutôt une maladie négligée ou ignorée qui cause beaucoup de décès,  surtout en RDC. À ce jour, l’épilepsie touche plus de 50 millions de personnes dans le monde et 80% parmi-eux vivent dans les pays à moyens et faibles revenus. Cette campagne vise à réduire la morbidité liée à l’épilepsie.

Elle a trois grands volets, à savoir la sensibilisation, la consultation et la prise en charge. La sensibilisation s’est faite de porte à porte en septembre dernier dans le but d’atteindre le plus grand nombre de  malades. Ces derniers auront le privilège d’avoir un traitement gratuit et une prise en charge rapide au cours de cette période, car après ce délai, la prise en charge sera payante.

La campagne se déroule dans un premier temps dans la zone de santé de Kintambo et elle s’étendra à d’autres zones de santé de Kinshasa. Elle est soutenue par la firme « Saint Sauveur » qui a donné un lot de  médicaments pour le traitement des maladies touchant le système nerveux. ACP/Kayu/ ODM/Nig/GGK