Le CALCC déplore une précipitation dans la remise du prix « Bakanja-Kimbangu »

0
316

 Le président du CALCC, Jean Bosco Lalo Kpasha dans son bureau

Kinshasa, 02 octobre 2020 (ACP).– Le président du Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo (CALCC), Jean Bosco Lalo Kpasha, a déploré, dans un communiqué de presse lu, vendredi, devant la presse, la précipitation de la remise du prix, initié par le Comité laïc de coordination (CLC), dénommé « Bakanja-Kimbangu ».

Selon M. Lalo, le bureau du CALCC, qui regroupe les différents mouvements et associations catholiques en RDC, a été informé à travers quelques médias et les réseaux sociaux, de la création en date du 1er  septembre 2020, de ce prix de mérite citoyen dont la remise est  intervenue le 26 septembre dernier, au feu Pierre Lumbi, comme modèle d’engagement patriotique, à titre posthume.

Pour cette association catholique le fait d’attribuer ce prix en un mois dénote d’une certaine précipitation et complaisance dans la sélection du lauréat, soutenant que le « Bienheureux Isidore Bakanja » a été choisi par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), comme patron de tous les laïcs catholiques du Congo et un modèle des tous les catéchistes de l’Eglise catholique après  sa béatification en 1994.

Par ailleurs, en 2018, le Saint Père, le Pape François, le proclama comme modèle des jeunes du monde entier, faisant de lui un personnage exceptionnel pour plusieurs raisons, à savoir : un homme chaste et engagé dans la prière, un travailleur parfait,  un homme qui respecte ses engagements et menant une vie intègre, qui excluait toute compromission, a-t-il souligné.

Il a, à cet effet, rappelé qu’en attendant les résultats de la consultation en profondeur, le bureau du CALCC s’inscrit contre ce qu’il qualifie de bradage de la renommée du « Bienheureux Isidore Bakanja », car il ne trouve pas des ressemblances consistantes entre ce dernier et la vie du lauréat pour mériter ce prix. ACP/Kayu/ODM/Nig