Nord-Kivu : le journaliste Pierre Welle Alimasi conduit en sa dernière demeure au cimetière Makao-Nyiragongo.

0
1056

Goma, 02 octobre 2020(ACP).- Le corps du journaliste Pierre Welle Alimasi, Editeur-Responsable du bimensuel indépendant le Ruwenzori, a été conduit en sa dernière demeure au cimetière de Makao-Kibati dans le territoire de Nyiragongo, à une quinzaine de kilomètres du centre-ville de Goma, ce vendredi 2 octobre sous une forte émotion en présence des membres de la famille, des amis et connaissances.

Peu avant sa mise en terre, le corps de l’illustre disparu a été exposé au centre de presse de l’Union de la Presse du Congo, section provinciale du Nord-Kivu où les confrères et consœurs ont rendu leurs derniers hommages à celui qui tout le monde appelait affectueusement « Doyen » pour avoir été parmi les premiers journalistes du Grand Kivu.

Une messe en sa mémoire a ensuite été dite dans la salle des réunions du Full Gospel de Goma. Ici, le Diacre prédicateur a, dans son homélie, attiré l’attention de tout un chacun sur les vertus à développer de son vivant à l’instar de Pierre Welle Alimasi qui a su tisser de bonnes relations sur le plan tant professionnel que familial.

Dans leurs témoignages, tous les intervenants ont reconnus les mérites du Confrère qui tenait au travail bien fait. Né le 05 février 1942 à Kamituga, dans l’actuelle province du Sud-Kivu, Pierre Welle Alimasi dont l’épouse a déjà précédé, avait été bénit par sept enfants dont six en vie. Il est décédé à Goma, en date du 26 septembre dernier des suites d’une courte maladie apparentée à un accident cardiovasculaire (AVC). Avant de se lancer dans le journalisme indépendant, il a travaillé comme correspondant de l’ex OZRT (actuelle RTNC) à Bukavu et à Kindu. ACP/Kayu/ODM/Nig/GGK