Manifestation des prisonniers de Mbujimayi contre l’absence des vivres et la corruption

0
421

Mbuji-Mayi, 03 octobre 2020(ACP).- Les détenus de la prison centrale de Mbuji-Mayi ont lancé des projectiles dans tous les sens, en signe de protestation contre la rupture du stock des vivres ainsi que l’exagération des tracasseries envers ceux qui viennent leur rendre des visites, notamment par les surveillants et policiers placés à l’entrée principale de cette maison d’arrêt, qui réclament les frais d’accès allant de 1000 à 4000 FC , apprend-on samedi à la division de la justice et des droits humains.

Dans leurs revendications, les détenus hommes, femmes et mineurs évalués à plus de 700 personnes, réclament les vivres, soins médicaux, l’eau, électricité et la cessation des frais de visite imposés aux tiers et membres de leurs familles biologiques qui leur apportent de la nourriture.

La directrice de cette prison, Mme Astrid Meta qui confirme les faits, dit qu’il n’ya eu aucune invasion. Le calme a été rétabli par les éléments de la police nationale congolaise appelés à la rescousse, et qui ont réussi à interpeller quelques meneurs dont le chef de poste de la police et ses deux collaborateurs. ACP/ZNG/CL/MPK