Haut-Uélé : recrudescence des cas positifs du Coronavirus dans la ville d’Isiro

0
766

Isiro, 04 octobre 2020 (ACP).- La recrudescence de cas positif du Coronavirus dans la ville d’Isiro bat son record, a constaté l’Acp.  La pandémie du coronavirus continue sa progression dans la province du Haut-Uélé, particulièrement dans la ville d’Isiro. Pour ce faire, les autorités sont en alerte maximale pour tenter de sauver la situation en sensibilisant la population au respect des mesures préventives.

Dans sa présentation de la situation épidémiologique en province ce samedi 03 octobre 2020 à Isiro, le ministre de tutelle a fait savoir que la maladie a traversé la zone de santé de Watsa avec comme localité Durba, où elle a commencé, pour la zone de santé d’Isiro plus précisément dans la ville d’Isiro.

Dans sa mise au point, Norbert Mandana a fait savoir que la situation dans la ville est pour le moins inquiétante et que des solutions idoines devraient être envisagées pour limiter la propagation de la pandémie.

Norbert Mandana a interpellé la conscience des filles et fils du Haut-Uélé, et plus particulièrement dans la ville d’Isiro, à prendre la mesure du danger encouru. “Chacun doit savoir préserver la santé de l’autre”, a déclaré le patron de la santé du Haut-Uélé. Il a surtout insisté sur le respect des mesures préventives dont la distanciation physique, le port systématique des masques de protection en milieu public ou le lavage régulier des mains. “Toutes les couches de la population doivent savoir que la Covid-19 existe réellement dans la ville d’Isiro, d’autant plus que 21 cas confirmés sont enregistrés dans les 21 jours, ce qui fait que nous enregistrons un cas positif par jour”, a-t-il indiqué.

De son côté, le médecin chef de zone d’Isiro, Gilbert Malango Matungulu, a fait savoir que la situation est préoccupante qu’il faut tout faire pour la maîtriser notamment avec le respect des gestes barrières édictées par l’organisation mondiale de la santé.

Prenant la mesure de la chose, Marcel Sengi Apabisi, maire de la capitale provinciale du Haut-Uélé a fait savoir que la ville d’Isiro n’autoriserait pas des grands rassemblements publics à mêmes d’exposer les vies des Isirois.

Il a précisé que ses services spécialisés sont à pieds d’œuvre pour éviter des grands rassemblements susceptibles de favoriser la contagion. Par la même occasion, le numéro un de la ville d’Isiro a prévenu que toutes les manifestations projetées par des partis politiques de l’Opposition et de la Majorité, opérationnels dans le chef-lieu de la province, étaient interdites afin de permettre aux équipes de riposte de mieux gérer la flambée des cas positifs répertoriés depuis le 08 septembre dernier. ACP/CL/Fmb