Démarrage du 26ème championnat national sous le signe de bras de fer entre le maire de Lubumbashi et la LINAFOOT

0
618

Kinshasa, 05 octobre 2020 (ACP).- Le 26ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a pris le départ sous le signe de bras de fer entre l’autorité urbaine de Lubumbashi, Gislain Lubaba, et la ligue organisatrice du championnat national.

Alors que le maire de Lubumbashi interdisait par sa décision du jeudi, 1er octobre l’organisation des matches de la LINAFOOT pour des raison sécuritaires, cette dernière a rétorqué pour confirmer la tenue des rencontres programmées, appuyée par les responsables du TP Mazembe, qui ne trouvaient aucune justification par rapport à cette interdiction, dans la mesure où les matches se jouaient à huis clos et que, avant cela, des matches de préparation s’étaient organisés dans la même ville sans aucun incident.

Cette révolte a été traduite par le déroulement du match Mazembe-Blessing Lualaba, dimanche au stade TP Mazembe de Kamalondo, à Lubumbashi, lequel s’est soldé par un score vierge. Mais, samedi 3 octobre, le stade Frédéric Kibasa Maliba avait fermé ses portes au derby lushois entre le FC Lubumbashi Sport et le FC Saint Eloi Lupopo.

La LINAFOOT, qui a siégé pour se prononcer sur ce rendez-vous manqué, n’a pas encore rendu publics les résultats de ses débats. Une manière de signifier au maire Gislain Lubaba qu’il a emprunté la mauvaise voie qui risque de travailler contre lui.

Qu’à cela ne tienne, la journée inaugurale a eu droit à 5 rencontres dont une seule entre l’AC Rangers et l’AS Vita Club s’est soldée par la victoire des Dauphins noirs (1-3), les autres se sont conclus par des nuls dont deux avec buts (Renaissance du Congo-Maniema Union 2-2, Motema Pembe-RCK 2-2) et deux par des nuls vierges (Mazembe-Blessing, Simba-Groupe Bazano).

Les cinq rencontres ont enregistré douze buts : 8 réalisations pour Motema Pembe-RCK et Renaissance du Congo-Maniema Union, 4 Rangers-V. Club. Dark Kabangu Kadima de Motema Pembe mène au classement des buteurs avec 2 buts, les 10 autres buteurs s’étant contentés d’une réalisation chacun.

L’AS Maniema Union de Kindu, la JS Groupe Bazano de Lubumbashi et Blessing Lualaba de Kolwezi sont les seuls à avoir joué en déplacement dans un championnat où la grande charge financière a été allégée par la prise en charge (déplacements et séjour, sans oublier les droits de participation) du gouvernement de la République.

Les équipes ne mettaient pas moins de 15.000 $US uniquement pour le transport aérien sans compter les autres frais. Raison pour laquelle certaines équipes ont eu du mal à soutenir l’effort financier jusqu’au bout lors du dernier championnat.

A la première vue et en attendant la suite du championnat national, les équipes ont envoyé à l’opinion un message pour dire que cette édition sera différente des précédentes d’autant plus que les grosses écuries et les petites écuries auront chacune un mot à dire pour la suite du championnat. Quitte à la LINAFOOT de bien faire les choses en évitant les erreurs du passé, de manière à offrir à la RDC le champion et les représentants aux compétitions africaines interclubs mérités. ACP/Fng/Kayu/ODM/Nig