Le bourgmestre de Lemba échange avec les autorités académiques de l’UNIKIN sur la sécurité du site universitaire

0
464

Kinshasa, 07 Octobre 2020 (ACP).- Le bourgmestre de la commune de Lemba, Jean Nsaka Bekadjwala, a présidé, mardi, une séance de travail sur la sécurisation de la concession de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), à laquelle ont pris part les autorités académiques, ainsi que les différents chefs de service de son ressort ayant en gestion le site universitaire.

A cette occasion, l’autorité municipale a fait savoir qu’avant la reprise effective des cours, il est nécessaire de procéder au remplacement des éléments de la police en poste dans des commissariats situés aux alentours du site universitaire, en vue d’éviter toutes formes de banditisme récurent dans ce lieu.

Le bourgmestre qui a aussi déploré le fait que certains éléments de la police se soient familiarisés avec la population de cette contrée, a demandé à ses interlocuteurs de se tenir debout pour protéger le site universitaire contre les malfrats, avant d’annoncer la fermeture le week-end prochain, de tous les hangars et débits de boisons construits sur le site universitaire.

Pour M. Nsaka, toutes ces mesures font suite au passage du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à l’UNIKIN, où il s’est personnellement rendu compte des travaux en cours de réhabilitation des homes de cet alma mater.

Satisfaction du recteur Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi

De son coté, le recteur de l’UNIKIN, Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, a exprimé sa gratitude par rapport à l’intérêt que porte l’autorité municipale sur la situation sécuritaire qui prévaut sur la « Colline inspirée ».

« Je suis reconnaissant pour l’intérêt que le Chef de l’Etat, le gouvernement et le bourgmestre de la commune Lemba portent sur les  problèmes de notre institution universitaire et des pistes de solutions envisagées pour les résoudre », a-t-il dit, avant de plaider pour l’installation des étudiants dans des homes dont les travaux de réhabilitation sont déjà terminés.

Pour sa part, le coordonnateur des étudiants de l’UNIKIN, Arsène Mulumba, a sollicité l’installation d’un poste de police non loin de la morgue des Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK), pour réglementer le retrait des corps afin de ne pas perturber le bon déroulement des activités académiques sur le site universitaire. ACP/Fng/ODM/KJI